Les séries France Bleu

Pop Story

Du lundi au vendredi à 15h50

Le duo I Righeira à la plage. I Righeira est formé de Michael (Stefano Rota) et Johnson (Stefano Righi) en 1983.
Le duo I Righeira à la plage. I Righeira est formé de Michael (Stefano Rota) et Johnson (Stefano Righi) en 1983. © Getty - Mondadori Portofolio

Vamos a la playa, oh o-o-o-oh

Diffusion du vendredi 28 juin 2019 Durée : 5min

C’est l’été alors « Vamos a la playa »...

Ce refrain estival a pas mal secoué nos années 1980 Insouciant et cuit au soleil, le vacancier en pantacourt fluo et sandalette assorties s’est laissé aller à se dandiner sur ce N°1 de l ‘année 1983 et que reprendra bien plus tard Lou Bega lui même.

« Vamos a la playa » « oh oh » était le 45 tours indispensable pour une soirée réussie. La chanson euphorisante qui fait lever tout le monde même les plus avachis.

En Belgique c’est le groupe du célèbre producteur Lou Deprijks « The Miami’s » qui joue les gentils GO. Chanté en Espagnol, en italien, en portugais ou en belge, peu importe la langue et le style « Vamos a la playa » a fait s’agiter les sur les danceflloor les chemises multicolores et les jupettes à frou frous à la pointe de la mode de cet été 1983.

Mais ne vous fiez pas aux apparences, sous ses faux airs "d’espagnolades" endiablées, « Vamos a la playa » est une chanson militante et un poil désespérée. Si on va à la plage ce n’est pas pour se baigner mais pour échapper au rayonnement radioactif que vient d’émettre une bombe nucléaire. Sans le savoir des générations de fêtards se sont trémoussées inconscientes sur les pistes de danse au rythme de ce refrain qui annonce froidement l’extinction imminente de toute l’humanité. A noter que les frères Righeira auteurs de cette petite farce sont aujourd’hui d’éminents médecin et pharmacien, allez on se retrouve à la playa, bon été à tous !