Toutes les émissions

Pourquoi ? Comment ?

7h50 - 15h45

 le journal inédit de l'armistice de 14/18 par l'interprète du Maréchal Foch, le capitaine Paul Laperche.
le journal inédit de l'armistice de 14/18 par l'interprète du Maréchal Foch, le capitaine Paul Laperche. - Demucher

Pourquoi le "journal inédit" de Paul Laperche ?

Diffusion du jeudi 8 novembre 2018 Durée : 2min

Jean-Mary Thomas de l'association Demucher, association pour la découverte des patrimoines matériels et immatériels régionaux et des faits historiques locaux, vient de publier le journal inédit de l'armistice de 14/18 par l'interprète du Maréchal Foch, le capitaine Paul Laperche.

"Quel est l'objet de votre visite messieurs ?"

Jean-Mary : "Paul Laperche était le seul interprète dans le wagon, dans une ambiance très glaciale. Quand les allemands arrivent, le maréchal Foch les accueille avec "Quel est l'objet de votre visite messieurs ?". C'est assez surprenant.
Paul Laperche assiste à tout cela et pendant toutes les négociations, du 7 au 11 novembre, il note sur un carnet, presque minute par minute, ce qui se passe entre les alliés et les allemands. "

Annick Bonhomme : "Comment êtes-vous entré en possession de ce document ?"

Jean-Mary  : "Je travaillais à l'entreprise Laperche, la serrurerie de Friville-Escarbotin. Je me suis retrouvé dans le bureau de la direction. J'ai vu une photo du Maréchal Foch signée : à Madame Laperche.  J'avais vingt ans. Après j'ai appris que Paul Laperche avait été l'interprète de Foch.  C'est à partir de ce moment là que j'ai commencé mes recherches. J'ai travaillé pendant 20 ans avec Pierre Laperche, le petit-fils de Paul.
En 2011 je lui ai demandé s'il avait des archives de son grand-père. J'ai eu alors à ma disposition une valise d'archives dans laquelle j'ai trouvé ce dossier qui était dans un triste état. Il était conservé au château de Belloy qui a brûlé. conservé dans un coffre-fort, les pages ont jauni et cuit mais nous avons réussi à le sauver en le scannant. "