Replay du jeudi 18 mars 2021

Comment stopper ces pensées négatives qui me pourrissent la vie ?

- Mis à jour le

Ça démarre avec un événement qui m'a heurté : une réflexion désobligeante, une erreur professionnelle que j'ai commise, un moment gênant qui me hante. Et depuis je passe mon temps à ressasser, à ruminer. Comment en sortir ?

Les ruminations mentales sont comme des sables mouvants dans lesquels nous nous enfonçons.
Les ruminations mentales sont comme des sables mouvants dans lesquels nous nous enfonçons. © Getty - richellgen

On les appelle les ruminations mentales ces pensées qu'on se repasse en boucle. Ce collègue qui nous a blessé par une réflexion déplacée et hop ! C'est parti pour des heures, des jours, ou plus encore.

Rien à voir avec des réflexions constructives pour essayer de résoudre une situation, non, on est en mode essorage.

C'est comme ça que Julie Lancel coach en développement personnel qualifie ces pensées en boucle. Quand on rumine des pensées négatives, on peut avoir l'impression de réfléchir de façon constructive alors que c'est tout le contraire, dès qu'on rumine, on est dans des sables mouvants dans lesquels on s'enfonce en permanence et c'est un cercle vicieux.

Du coup posons-nous les bonnes questions : 

  • est-ce que penser à cette situation m'apporte du bien-être ?
  • Depuis que je pense à ce problème, est-ce que j'ai trouvé une solution ? 
  • Quand je pense à ce qui a déclenché ces pensées, est-ce que j'ai les idées claires ? Suis-je en mesure de trouver des solutions ? 

Si en toute franchise, les réponses sont : non, vous êtes en pleine rumination mentale.

La prise de conscience aide à prendre du recul : ok je suis en train de ruminer. 

Et si cela ne vous aide toujours pas à trouver une réponse constructive pour la prochaine fois où cette situation pourrait se produire, alors nous dit Julie : levez-vous et marchez ! 

Passer à l'action, marcher, danser, courir, bouger va vous permettre de sortir du mental.

Une fois de plus : se bouger nous aide à nous aérer le corps et l'esprit.

Mots clés: