Replay du jeudi 7 janvier 2021

Aux résolutions préférons les objectifs, au lieu d'arrêter de, décidons de nous faire du bien !

- Mis à jour le

Chaque année en janvier, nous essayons de prendre de bonnes résolutions. Et pour vous, ça tient combien de temps ? Pourtant nous y croyions...

Plutôt que des résolutions : des objectifs positifs !
Plutôt que des résolutions : des objectifs positifs ! © Getty - Isabel Pavia

Notre coach en développement personnel joue t-elle avec les mots ? Julie Lancel nous permet chaque semaine de mesurer le poids des mots, l'impact qu'ils ont sur les messages que nous envoyons à notre cerveau. Et oui : "se résoudre à" ça pèse, ça sent le boulet qu'il va falloir tirer coûte que coûte. Alors que "se choisir un objectif" est tout de suite moins pesant. 

Et puis arrêter de, ne plus faire ceci ou cela : c'est un registre négatif. Passons au positif !

Il suffirait de se choisir des objectifs positifs pour parvenir à les atteindre ? Là encore il est plus agréable de se visualiser retrouvant du souffle sur les sentiers de randonnée, retrouvant une bonne odeur naturelle, ou considérant notre visage reposé plutôt que... d'arrêter de fumer.

Julie Lancel nous dit qu'il vaut mieux choisir peu d'objectifs et pour mettre toutes les chances de son côté : savoir les étaler dans le temps. Il faut se laisser le temps de la réussite.

Une piste intéressante : le tableau de visualisation.

Julie nous conseille d'illustrer notre objectif en découpant des images, des photos, en coloriant, en dessinant et en composant une tableau qui nous rappellera les aspects positifs recherchés. Placé dans un endroit incontournable de notre espace de vie, ce tableau peut nous motiver au quotidien.

Mots clés: