Replay du jeudi 13 mai 2021

Le rire: excellent remède naturel et gratuit !

- Mis à jour le

Se payer une bonne tranche de rire c'est parfait pour le moral et pour le corps. Faisons le tour de ses bienfaits et voyons quels sont les moyens de susciter la rigolade.

Un bon four rire, rien de tel pour se maintenir en forme.
Un bon four rire, rien de tel pour se maintenir en forme. © Getty - Ben Gold

D'accord ça tire un peu sur le ventre, ça met des larmes plein les yeux mais rire fait un bien fou ! Explorons ce qui se passe dans notre corps avec Julie Lancel, coach en développement personnel. Le rire inonde notre cerveau d'endorphines, de dopamine et de sérotonine, c'est donc la sensation de plaisir qui est ainsi titillée, en même temps qu'un sentiment de détente qui favorise le sommeil et donc la mémoire et c'est même un analgésique : il aide à lutter contre la douleur. Les clowns qui font rire les enfants dans les hôpitaux ne leur ôtent pas leur douleur mais leur permettent d'y échapper quelques minutes et de se détendre. 

Est-ce parce qu'on rit qu'on a un bon moral ou l'inverse ? 

Nous ne connaissons pas la réponse avec précision mais nous savons tous à quel point nous envions les fou rires des autres quand nous sommes gagnés par la déprime. Anti-stress, anti-douleur le rire a en plus cette capacité à nous rapprocher des autres et en ces temps masqués, partager une bonne rigolade à plusieurs est une bonne compensation à la distanciation. Le rire est communicatif, voire même contagieux. Et cette contagion là est à encourager.

Alors, qu'est-ce qu'on fait s'en payer une tranche ? 

  • On appelle les copines, les copains doués pour le rire,
  • on regarde des comédies ou des films qui font du bien, 
  • on écoute les humoristes, 
  • on ne rate pas une seule occasion de rire,
  • on s'inscrit au yoga du rire,
  • on suggère à son Doudou de vous chatouiller... 

Peut-on provoquer le rire ? Oui répond Julie Lancel. 

En fait le rire c'est un mécanisme du diaphragme, on peut le forcer au départ en appuyant d'une main sur le plexus (sous la poitrine avec tous les doigts regroupés en pince contre le pouce) en poussant brutalement. Ca va produire un souffle court, qui est le début du rire. Essayez sur votre compagnon ou votre compagne. La suite vous appartient.