Toutes les émissions

Prenez soin de vous

Du lundi au vendredi à 9h40

Chercher ses mots...
Chercher ses mots... © Getty

L'ALEXITHYMIE est l'incapacité d'exprimer ses émotions par des mots. Elle touche 15 à 20 % de la population et constitue parfois un véritable trouble psychiatrique.

La personne ressent physiquement l'émotion, on peut par exemple constater une accélération du rythme du coeur ou la présence de sueur à la surface de la peau, sans qu'elle ne puisse prendre conscience ni exprimer ses émotions.

Les hommes sont particulièrement concernés et les causes de ce trouble ne sont pas toujours très claires. Il est souvent la conséquence de problèmes psychiatriques, mais aussi d'un choc psychologique, surtout dans l'enfance, d'une éducation un peu rigide ou d'une addiction.

Les différents symptômes ont une intensité variable selon les individus :

  • • Une difficulté à reconnaître et nommer ses propres émotions et celles des autres.
  • • Une incapacité à décrire sa vie interne.
  • • Un discours répétitif, factuel et pauvre en symboles avec une tendance à décrire les
  • circonstances entourant les événements.
  • • Un isolement et une mise à distance de la relation avec les autres.
  • • Un manque d'humour.
  • • Des difficultés à raconter un souvenir, un récit ou ses rêves.

Comment traiter l'alexithymie ?

Les personnes alexithymiques ont de très faibles capacités d'introspection et d'analyse d'eux même, ce qui rend souvent les psychothérapies difficiles. Pour amener l'alexithymique à sortir de son silence émotionnel, le thérapeute lui redonne un langage en associant des émotions à ce que la personne ressent physiquement ou raconte. C'est un travail long et difficile afin de réapprendre à penser les émotions et à écouter son corps.