Replay du lundi 23 septembre 2019

L'insuffisance rénale

C'est quoi l'insuffisance rénale ? Les réponses du Docteur Ducassé

Insuffisance rénale
Insuffisance rénale © Getty

L’insuffisance rénale désigne la diminution plus ou moins importante des fonctions des reins. Les deux reins sont situés derrière l'abdomen, de part et d'autre de la colonne vertébrale. En forme de haricot de 12 centimètres de long, chaque rein pèse environ 160 g. Les artères rénales apportent environ 1 700 litres de sang par jour aux reins. Ainsi, toutes les 30 minutes, les reins filtrent tout le sang du corps humain. Les principales fonctions des reins sont de :

1.      éliminer dans le sang les déchets, les évacuer dans les urines et ne garder que les substances utiles au bon fonctionnement de l'organisme ;

2.      maintenir constante la composition du sang (quantité d'eau, de sel, de potassium...) ;

3.      maintenir la pression artérielle au bon niveau ;

L'insuffisance rénale apparaît lorsque les reins ne parviennent plus à remplir leur rôle de filtre. Et il existe schématiquement 2 types d’insuffisance rénale :

1.      L'insuffisance rénale aiguë est due à une atteinte brutale et réversible des reins, au cours d'une infection grave ou d'une hémorragie. Dans ces cas, les reins retrouvent leur fonctionnement normal, après correction de la cause et, si nécessaire, une période transitoire d'assistance par dialyse.

2.      La maladie rénale chronique est une maladie longtemps silencieuse, d’évolution lente pouvant aller jusqu’à la perte totale de la fonction rénale. C'est l’insuffisance rénale terminale, nécessitant un traitement de suppléance par dialyse et/ou greffe de rein. Il est possible de ralentir l'évolution de la maladie rénale chronique en évitant ou en traitant tous les facteurs qui peuvent l’aggraver. Selon l’Assurance maladie, près de 90 000 personnes en France seraient en insuffisance rénale chronique terminale avec une tendance à la hausse de +1,2% par an, près de 48 000 seraient traités par dialyse chronique et plus de 3 700 auraient bénéficié d’une greffe de rein au cours de la dernière année.

L'hypertension artérielle et le diabète non ou mal traités sont responsables de près d'un cas sur deux d’insuffisance rénale chronique. Ces deux maladies étant responsables de lésions des petites artères qui détruisent les structures rénales et altèrent donc le fonctionnement des reins. 

Il est donc important de dépister précocement l’insuffisance rénale par des prises de sang régulières chez ces personnes diabétiques et/ou hypertendues car une prise en charge précoce en ralentit la progression.

Mots clés: