Prenez soin de vous

Du lundi au vendredi à 9h40

Alzheimer
Alzheimer © Getty

La maladie d'Alzheimer : Les signes

Diffusion du mardi 19 novembre 2019 Durée : 3min

Les signes et les symptômes d'affection de la maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer s’exprime différemment selon les personnes. Chaque malade présente des symptômes qui lui sont propres : certains signes peuvent apparaître fortement dès le début de la maladie, ou à l’inverse, rester très discrets même au bout de plusieurs années.

1.      La maladie d’Alzheimer débute en général par des troubles de la mémoire. La personne a des difficultés à retenir de nouvelles informations : noms de nouvelles personnes, noms de lieux, activités récentes, etc. Ces troubles sont remarqués soit par le patient lui-même, soit par son entourage. Mais attention Matthieu, ce type de « trou de mémoire » apparaît également chez toute personne de plus de 50 ans sans que cela soit le signe d’une maladie d’Alzheimer ! Chez une personne qui présente un début de maladie d’Alzheimer symptomatique, ces problèmes de mémoire sont plus fréquents, plus handicapants et vont au-delà de la simple difficulté à retenir un nom ou à se souvenir où l’on a garé sa voiture. Lors de maladie d’Alzheimer, la personne peut présenter des difficultés à retrouver son chemin dans un quartier familier ou à retrouver le nom d’un objet de la vie de tous les jours. 

2.      Les troubles du langage dans la maladie d'Alzheimer se caractérisent par le fait que la personne cherche ses mots, son vocabulaire devient moins riche, ses phrases deviennent incohérentes et elle a tendance à utiliser un mot pour un autre. Elle peut également avoir des difficultés pour écrire ou pour comprendre une conversation. La personne malade tend alors à s’isoler et à rester silencieuse.

3.      Lors de troubles des gestes (apraxie) dans la maladie d'Alzheimer, la personne devient incapable de réaliser certains gestes, ce qui va conduire à une perte de son autonomie. Elle a oublié comment lacer ses chaussures ou comment accomplir un geste un peu technique (coudre, se raser, par exemple). Petit à petit, elle devient dépendante des autres pour cuisiner, rester propre, tenir sa maison, etc.

4.      La diminution des capacités de reconnaissance (agnosie) dans la maladie d'Alzheimer se traduit par des difficultés à reconnaître les objets ou les visages. Par ailleurs, le patient ne perçoit pas ses troubles de la mémoire ou de l’orientation, et peut donc trouver injustifiées les mesures qui sont prises pour le protéger.

5.      Les difficultés d'orientation dans la maladie d'Alzheimer peuvent concerner le temps (année ou saison, mois ou jour de la semaine, jour ou nuit, etc.) ou l’espace (nouveaux lieux, puis lieux familiers). Ce type de problème est à l’origine des « fugues » assez fréquentes chez les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer.

6.      Lors de maladie d’Alzheimer à un stade avancé, il existe des troubles du comportement. Parfois, la personne développe une personnalité agressive ou violente qui n’est pas à l’image de celui ou celle qu’elle a été toute sa vie. Ces changements de comportement et de personnalité sont souvent parmi les premiers symptômes remarqués par l’entourage. Ils ne sont pas spécifiques de la maladie d’Alzheimer et peuvent être observés dans d’autres troubles (par exemple, la dépression, les lésions des vaisseaux sanguins du cerveau ou la maladie de Parkinson).

D’autres symptômes peuvent évoquer la maladie d’Alzheimer chez une personne âgée, sans pour autant être caractéristiques de cette maladie : par exemple, une apathie de plus en plus intense, de la fatigue chronique, un besoin soudainement accru d’aide dans les gestes de la vie quotidienne, un état dépressif, des chutes répétées, un amaigrissement, etc.