Toutes les émissions

Prenez soin de vous

Du lundi au vendredi à 9h40

Radiologie du thorax
Radiologie du thorax © Getty

La radiologie

Diffusion du jeudi 8 novembre 2018 Durée : 2min

Les radiologues célèbrent la journée internationale de la radiologie le 8 novembre, une initiative visant à « mettre en avant le rôle de l’imagerie dans la médecine moderne et à éclairer le public sur la profession de radiologue ».

Cette journée se tient les 8 novembre depuis plusieurs années car elle commémore la découverte de l’existence des rayons X par Wilhelm Conrad Röntgen le 8 novembre 1895. 

Cette année c’est l'imagerie cardiaque qui est mise en avant comme une sous-spécialité en croissance rapide de la radiologie diagnostique et qui joue un rôle essentiel dans l'évaluation et la gestion des patients cardiaques dans le monde entier. Les radiologues experts en la matière supervisent ou réalisent des examens d'imagerie à l'aide de technologies telles que la tomodensitométrie (le scanner) et l'imagerie par résonance magnétique (l’IRM), puis interprètent les images obtenues pour diagnostiquer et surveiller un large éventail de maladies cardiaques. 

Bien que l’imagerie cardiaque dans son ensemble intègre l’angiographie classique des artères coronaires, l’échocardiographie et les études d’imagerie nucléaire, la contribution des radiologues réside principalement dans l’évaluation rapide par imagerie non invasive des maladies cardiaques et coronariennes, qui aide les cliniciens à diagnostiquer une grande variété de maladies. 

Ainsi, le scanner cardiaque a acquis une place importante dans l'évaluation non invasive de la maladie coronarienne potentielle, aidant les cliniciens référents à exclure une maladie coronarienne significative, par exemple chez les patients présentant des symptômes non spécifiques, et d'autres examens non concluants.

L'IRM cardiaque est principalement utilisée pour mettre l'accent sur la morphologie cardiaque et la caractérisation des tissus, en aidant à détecter et à caractériser les cardiomyopathies, les cardiopathies congénitales, différents types de tissus cicatriciels et à évaluer les cardiopathies valvulaires.  

Des études réalisées aux États-Unis suggèrent que les images cardiaques représentent jusqu'à un tiers des milliards d'études radiologiques réalisées chaque année dans le monde. L'expansion continue de l'imagerie cardiaque, rendue possible par les progrès technologiques rapides et la spécialisation croissante des professionnels de la radiologie au cours des dernières années et décennies, a fait de l'imagerie médicale un outil essentiel pour la fourniture de soins de santé aux patients atteints de maladies cardio-vasculaires.