Toutes les émissions

Prenez soin de vous

Du lundi au vendredi à 9h40

Vaccination
Vaccination © Getty

Le vaccin contre la grippe

Diffusion du mercredi 7 novembre 2018 Durée : 1min

Le vaccin contre la grippe est fabriqué à partir de virus inactivés et ne contient donc pas de virus vivant, « il n’y a donc aucun risque de transmission de la grippe par le vaccin ».

Quand faut-il se faire vacciner contre la grippe ?

Classiquement, dès qu’il est disponible en pharmacie, avant la circulation active des virus grippaux. Cette année la vaccination a débuté il y a un mois exactement le 6 octobre. Son efficacité couvre en largement la période épidémique et une seule injection est nécessaire.

Le vaccin antigrippal présente-t-il des risques ?

Au rang des effets indésirables, « il peut y avoir une douleur locale, puisqu’il s’agit d’une injection, ainsi qu’une petite rougeur. Deux ou trois jours après la vaccination, on peut noter un léger pic de température, temporaire, sur 24 heures ». Comme les formes disponibles en France ne contiennent pas d’adjuvant, (pas d’aluminium), la vaccination ne risque pas d’induire d’inflammation plus grave. Et ces désagréments sont à mettre en balance avec les 13 à 14 000 décès annuels liés à cette grippe.

Quelles sont ses contre-indications ?

·         Il peut être contre-indiqué dans les rares cas d’allergie aux protéines de l’œuf. Il convient alors de prendre conseil auprès de son médecin ou d’un allergologue car le vaccin est fabriqué avec ces protéines.

·         Prudence également en cas de maladies auto-immunes qui touchent le système nerveux central.

Comment agit-il ?

L’organisme, au contact des fractions du virus rendu inoffensif, va développer des anticorps, défenses immunitaires spécifiques qui le protégeront face au virus. Compter « environ 15 jours après la vaccination pour être protégé contre la grippe », le temps que le système immunitaire réagisse.