Toutes les émissions

Prenez soin de vous

Du lundi au vendredi à 9h40

Piqûre de vive au pied
Piqûre de vive au pied © Getty

Que faire en cas de piqûre de vive ?

La petite vive (Echiichthys vipera) est un poisson vivant sur les fonds sablonneux le long de nos côtes. Elle peut mesurer de 10 à 18 cm et possède sur la nageoire dorsale des épines venimeuses. Les promeneurs ou nageurs se blessent en posant le pied ou la main sur une vive enfouie dans le sable à faible profondeur.

La piqûre de vive est très douloureuse, mais en général non mortelle.

La douleur est intense au niveau de la région atteinte et peut s’accompagner de nausées persistant 20 à 50 minutes. Des manifestations générales telles que de sévères maux de tête, des palpitations, de la fièvre, des vertiges, des vomissements, peuvent aussi apparaître.

Et ça se traite ?

Une piqûre de vive doit être traitée le plus rapidement possible. Sans cela, les symptômes et la douleur peuvent se prolonger et empirer.

·         Le venin est thermolabile (détruit par la chaleur). Pour le neutraliser, il faut rapidement appliquer sur la région atteinte une source de chaleur (sans brûler !) pendant minimum 15 minutes : eau chaude de maximum 45 °C ; air chaud du sèche-cheveux ; cigarette incandescente approchée de la piqûre, sans toucher la peau !

·         Il est important de nettoyer et de désinfecter soigneusement la plaie. La vaccination antitétanique doit être vérifiée.

·         La victime peut prendre un antidouleur et éventuellement un antihistaminique pour soulager ses symptômes.

Plus on attend pour appliquer une source de chaleur, moins efficace sera le traitement. Si les symptômes restent très importants plus de 2 heures après l’accident ou si la plaie s’infecte, l’intervention d’un médecin est nécessaire.

Mon conseil est d’appliquer quand c’est possible la technique du choc thermique mise en avant par le Centre Anti Poison de l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille pour traiter ce type de piqûre. Cette technique consiste en l’application d’une source de chaleur sur la piqûre pendant 2 minutes (eau de mer chauffée à 45°C par exemple), suivie par l’application pendant 2 minutes de glace enveloppée dans un linge (comme vous le voyez au rugby, il ne faut jamais appliquer de la glace directement sur la peau). Et vous recommencez jusqu’à disparition de la douleur. Puis le sujet reste tranquille quelques heures.