Rando Vaucluse

Samedi et Dimanche à 8h35

En vous promenant à Goult, vous pourrez admirer de belles bories
En vous promenant à Goult, vous pourrez admirer de belles bories - Daniel Villanova/Ventoux Passion Nature

Du Hameau de Lumière au village de Goult par le chemin du Mange-Tian

Diffusion du samedi 31 août 2019 Durée : 3min

Une randonnée qui nous fera remonter au-dessus du village de Lumière, puis nous conduiras à la découverte du village de Goult, à travers ses ruelles, ses placettes et son patrimoine.

Distance : 9 km                                  Dénivelé : 400 m                    Durée : La demi-journée

Le départ se situe à l’entrée du hameau de Lumière. On quitte le parking (poteau indiquant les hauteurs d’eau de 1925 et 1951) et on prend à droite.

Traverser le village, franchir le pont et prendre la route à gauche, direction Joucas. A la prochaine bifurcation, continuer direction Joucas. Environs 150 m après, prendre le PR qui part à gauche. Suivre simplement le tracé jaune "Chemin de Mange-Tian". 

Là ça grimpe bien d’un seul coup jusqu’au plateau (dans la montée, une magnifique statue de Jeanne d’Arc, un lieux de culte - ne pas déranger -, croix n°XII d’un chemin de croix).

Sur le plateau, on croise une magnifique ferme en ruine, qui nous donne une idée de la vie ici. Bories, Draille et Restanques jalonnent notre parcours. Regarder bien le long du chemin, on y croise également des citernes creusées dans le calcaire.

Au panneau "La grande Garrigue Sud 231 m" prendre direction Mange-Tian. On suit un magnifique mur en pierres sèches jusqu'à l’ancienne carrière de pierres de Goult. A l’entrée de la carrière, une magnifique pierre. Arrivé au panneau "Mange-Tian 317 m" prendre direction "Les Dragonettes" Bien suivre le balisage jaune. 

Après avoir rejoint une portion de route goudronnée, on prend un chemin en balcon, au-dessus des vignes. Superbe paysage. En suivant le chemin on a sur la droite une falaise et quasiment au bout une superbe ruine de maison troglodyte. On devine aisément la zone de vie avec le sol en pierre, les traces de l’ancienne cheminée, l’espace cuisine, chambre et un autre espace, probablement une cave. Juste avant le hameau de Roquebrune, un magnifique chêne plus que centenaire.

Au panneau "Les Dragonettes 175 m" prendre direction Trabari/Goult. Au prochain panneau direction Goult. Dans la remontée, une cave ou espace de rangement en pierres sèche (à droite) une Borie en forme de pyramide (à gauche), en arrivant au pied de Goult, à Gauche une falaise avec deux belles ouvertures et une citerne. On arrive en haut, au chemin de la roche Redonne.

Ne pas hésiter à faire un tour dans le village et revenir au moulin. Une quinzaine de panneaux explicatifs vous accompagneront tout le long de la visite du village.

Au moulin suivre la direction de "Jérusalem". Arrivé au panneau "Jérusalem 249 m" prendre direction "La grande Garrigue sud". Doucement dans la descente, le terrain n'est pas très bon.

Arrivé à la route on prend à gauche pour rejoindre notre parking. Au passage, ne pas rater la visite du sanctuaire "Notre dame de Lumière"avec son église, la crypte, la chapelle des missions et la chapelle saint Michel.

Le sanctuaire Notre Dame de Lumières à Goult - Aucun(e)
Le sanctuaire Notre Dame de Lumières à Goult - Daniel Villanova/Ventoux Passion Nature

Respectez le lieu dans lequel vous êtes!

Les plus de la randonnée :

  • Un itinéraire varié et chargé d’histoire
  • Les différents vestiges du passés agricole et religieux
  • Le village de Goult et ses panneaux explicatifs

.

Les conseils de Daniel Villanova de Ventoux Passion Nature

  • NE PAS FUMER ou Faire du Feu
  • Respecter les lieux
  • Ne pas sortir de l’itinéraire balisé et ne pas déranger lors du passage au hameau de Roquebrune
  • Prendre le temps, il y a beaucoup de vestiges de notre histoire
  • Pour les passionnés d’histoire ne pas hésiter à faire la randonnée à la journée.

Quelques informations 

Relevant du village de Goult, dans le Vaucluse, le hameau de Lumières, est un lieu de pèlerinages depuis le XVIIe siècle, avec le sanctuaire et la chapelle qui y furent alors construits, sur les bases de deux anciennes chapelles, l’une dédiée à saint Michel, l’autre à la Vierge Marie.  

C’est là qu’en 1661 apparurent de miraculeuses lumières, qui guérirent d’une maladie d’intestin persistante un habitant de Goult, Antoine de Nantes, dit Jalleton. Ces lumières, vues de maints villageois, entouraient l’apparition d’un "très bel enfant rayonnant de lumière", que l’on prit pour l’Enfant Jésus Lui-même. Ultérieurement, les religieux et fidèles firent de Lumière un pèlerinage à Marie. Deux ans plus tard, un sanctuaire y fut élevé et, en 1699 dédié par Mgr Jean-Baptiste de Sade, évêque de Cavaillon, à Notre-Dame de l’Éternelle Lumière ou plus brièvement nommé Notre-Dame de Lumières.

A Goult, il y a également à voir le conservatoire des terrasses de cultures 

En empruntant le chemin de la Roche-Redonne ou Carredone plein Sud à partir du Moulin, après vingt minutes de marche vous déboucherez sur le Conservatoire des Terrasses de Cultures s’étageant sur cinq hectares. La Borie, la Citerne, l’Aiguier, en sont quelques points remarquables.

Ces terrasses nommées par les provençaux "restanques" ou "bancau" ont été construites dans un amphithéâtre naturel, protégé du mistral et du gel par son exposition plein sud, à proximité du village. Elles étaient un appoint aux terres cultivées de la plaine, fertiles mais inondables".