Replay du samedi 20 juin 2020

Les ocres de Mormoiron (Lac des Salettes)

Les Ocres sont présentes dans beaucoup de lieux en Vaucluse. Cette randonnée nous emmène dans un lieu discret mais bien connus des habitants de Mormoiron, de Villes sur Auzon et autres villages environnant. Elle se fait en cette saison sous l’ombrage des pins maritimes.

les ocres de Mormoiron
les ocres de Mormoiron - Daniel Villanova

Niveau : Famille         Durée : 3h30         D+/- : 290 m       Distance : 9,7 km

Lieu de départ / parking : Aire de stationnement du Lac des Salettes sur la commune de Mormoiron.

Départ du Lac des Salettes devant le panneau de présentation du site. Prendre à gauche le sentier qui longe le lac jusqu’au restaurant « la Cahute du plan d’eau ». Prendre le chemin qui monte entre le parcours d’aventure (accrobranche) et le restaurant. Suivre le balisage jaune, attention aux multiples croisements, bien marqué sur les arbres. Arrivée en haut de la cote prendre à gauche, toujours balisage jaune et ne pas suivre les couleurs blanche et verte. Vers les vignes suivre le chemin qui les longe. Au niveau du refuge LPO prendre à droite. Suivre sur la droite et récupérer la route (balisage jaune). Au carrefour en triangle prendre à gauche « Chemin des Peyrollets ». Un peu plus bas, au prochain croisement prendre à gauche. Après avoir passée un cabanon en ruine on tombe sur une aire de parking (non formelle) où l’on trouve un arbre mort. On devine un sentier sur la gauche en direction de la forêt. Ce dernier rentre dans un petit vallon. Emprunter ce sentier balisé en bleu jusqu’à la patte d’oie puis suivre le sentier en rose. On entre dans des sortes de gorges taillées dans l’ocre rouge. Aller au fond pour découvrir cet endroit exceptionnel puis revenir jusqu’à l’aire de parking.
 

les ocres de Mormoiron
les ocres de Mormoiron - Daniel Villanova

Continuer sur la route qui se termine en chemin de terre. Suivre le balisage jaune. Un chemin vient border le nôtre puis on arrive à une intersection en « T ». On peut aller voir un autre vallon en prenant le chemin de gauche (à faire en aller-retour). Continuer tout droit. A un moment on aperçoit un balisage vert sur la gauche, suivre ce nouveau sentier. On passe devant plusieurs grottes pouvant être explorée avec une lampe, attention au risque d’effondrement. Toujours suivre la trace vert foncé. Monter la petite rampe et aller tout droit. Contourner le champ de vigne par la gauche, remonter une petite bute et prendre à gauche.
Suivre le grand chemin balisé en point vert. A la patte d’oie continuer à droite sur le même grand chemin (balisage vert et jaune). Arrivée sur la route goudronnée prendre à gauche vers Les Rostides (couleur rose avec une petite fontaine). Suivre la route jusqu’au second lacet et prendre le sentier balisé en point vert. A la première intersection (ruine) prendre à gauche itinéraire rose, jaune et vert. Laisser le sentier balisé en rose, aller tout droit, longer les chênes truffiers et descendre la petite trouée qui nous amène sur un champ de vigne. Longer-le par la gauche. On tombe sur un chemin bien marqué (trace verte sur le cerisier) que l’on va suivre sur la gauche. Retour devant le refuge LPO puis reprendre l’itinéraire de départ jusqu’au lac.
 

les artistes de Mormoiron
les artistes de Mormoiron - Daniel Villanova

Les plus de cette randonnée :

-        Plan d’eau des Salettes : situé dans le Vallat du Maupas est un lac artificiel qui sert de lieu de baignade l’été.

-        Pin maritime ou méditerranéen : très présent sur toute la balade. Son écorce est épaisse et noire, le feuillage est haut et les cônes assez gros.

-        Très grande richesse de composition des sols et de leur utilisation : sables blancs = verrerie/fonderie, ocres = crépis de façade/décoration intérieure, argiles = poterie/tuiles

Exploitation des sables ocreux : nombreuses sont les grottes d’ocres sur le parcours – vestiges des anciennes carrières de 1885.

Les Conseils du Guide

Daniel Villanova Accompagnateur en montagne en Vaucluse nous donne quelques conseils pour profiter au maximum de la randonnée :

-        Prendre au minima deux litres d'eau

-        Peut se faire à la journée en se perdant un peu sur les circuits jaune, bleue, rouge et vert pour revenir au lac pas de PB retrouvé la trace jaune et partir à l’opposer de ville sur Auzon.

-        Une belle population de chauves-souris (petit Rhinolophe et la Barbastelle (espèce rare et localisée en Provence) quelques espèces d'amphibiens et de lézards peuvent être observés (lézard ocellés à confirmer) lézards vert etc. 

Mots clés: