Rencontre en Nord sur France Bleu Nord 2013-2014

Arnaud TOURNANT, le petit Roubaisien devenu Champion du Monde

Arnaud TOURNANT, le petit Roubaisien devenu Champion du Monde

Julien Wzorek reçoit Arnaud Tournant

Arnaud Tournant , né le 5 avril 1978 à Roubaix, est un coureur cycliste français spécialiste de la piste. Membre de l'équipe Cofidis pendant dix ans, il a remporté durant sa carrière 14 titres de champion du monde, dont trois en 2001 et un titre olympique en 2000. Il a arrêté sa carrière après les Jeux olympiques de Pékin de 2008, et a été promu Commandeur de l'ordre national du Mérite le 14 novembre 2008.

Arnaud Tournant a vécu son enfance à Roubaix tout près du vélodrome ; aujourd'hui il vit dans cette même ville du Nord.

En 1996, à 18 ans, il récolte ses premiers titres et réalise ses premiers records. Il est champion du monde, d’Europe et de France de vitesse par équipes juniors, champion d’Europe du kilomètre espoir et vice-champion du monde de vitesse junior. Il remporte également en 1992 le Mini Paris-Roubaix des écoles de cyclisme.

Il rejoint en 1995 le groupe de pistards dirigés par Gérard Quintyn et devient le compagnon d'entraînement de Florian Rousseau. Le récent champion olympique du kilomètre a décidé de se consacrer désormais à la vitesse, et Arnaud Tournant va se charger d'assurer la relève française sur l'épreuve chronométrée. En 1997, il signe un contrat avec l'équipe Cofidis. Cette année-là il dispute son premier championnat du monde. Il est engagé sur la vitesse par équipes, la vitesse individuelle et le kilomètre ce qui lui permet de remporter à 19 ans le premier de ses 14 titres de champion du monde avec Vincent Le Quellec et Florian Rousseau.

Dès 1998, il est couronné champion du monde du kilomètre, tout en conservant son titre en vitesse par équipes. Il gagne également ses trois premières manches de coupe du monde. En 1999, il conserve ses deux titres.

En 2000, il bat, à Mexico, le record du monde du kilomètre en altitude (1 min 0,148 s). En octobre de l'année suivante, à l'âge de 23 ans, Tournant devient le premier homme à passer sous la minute, battant son propre record du monde avec un nouveau temps de 58,875 seconde établi à La Paz en Bolivie.

Le Britannique Chris Hoy lors sa deuxième tentative le 12 mai 2007 échoue à 0,005 secondes du record de Tournant. Il déclare qu'il ne peut pas aller plus vite et félicite Tournant pour son record.

La médaille d'or olympique lui semble alors promise sur le kilomètre. Pourtant à Sydney il ne se classe que cinquième du kilomètre, malgré sa déception il parvient néanmoins à retrouver sa motivation pour conquérir, avec Florian Rousseau et Laurent Gané, la médaille d'or en vitesse par équipes. Lors des Championnats du monde, il remporte de nouveau le kilomètre et la vitesse par équipes.

Outre son record du monde du kilomètre, Arnaud Tournant réalise en 2001 sa meilleure saison. À Anvers, Arnaud Tournant obtient lors des championnats du monde un quatrième titre mondial consécutif sur le kilomètre et un cinquième titre mondial consécutif en vitesse par équipes. Mais surtout, il bat Laurent Gané en finale du tournoi de vitesse individuelle pour signer un historique triplé. Alors à l'apogée de sa carrière, il ne remporte aucun titre ni en 2002, ni en 2003, pour la première fois depuis le début de sa carrière.

En 2004, Tournant remporte son sixième titre avec l'équipe de France de vitesse par équipes et il ajoute une nouvelle médaille (d'argent cette fois) sur le kilomètre remporté par Chris Hoy.

Aux Jeux olympiques d'été 2004 à Athènes, Tournant échoue dans sa course au titre mais récolte tout de même une médaille d'argent sur le kilomètre, et une de bronze en vitesse par équipes. Durant ces jeux, Tournant lors d'une conférence de presse d'après-course refuse de parler, jusqu'à ce que Stéphane Mandard, journaliste au journal Le Monde, quitte la salle. Il reproche à ce dernier ses propos tenus lors du scandale de l'affaire Cofidis.

Il remporte pour la première fois le titre de champion de France de la vitesse en 2005 et gagne avec l'équipe de France trois nouveaux titres de champion du monde par équipes, portant son total à 9 en 2008. Ce dernier titre est le quatorzième de sa carrière, en ajoutant les cinq individuels.

Il annonce que les Jeux olympiques d'été 2008 à Pékin seront sa dernière compétition. Avec Grégory Baugé, Kévin Sireau et Mickaël Bourgain, ils échouent face aux Britanniques mais ils remportent une médaille d'argent, sa quatrième personnelle.Le 14 novembre 2008, il est fait Commandeur de l'Ordre national du Mérite.

Malgré sa retraite, il continue à être impliqué dans le cyclisme, en effet il est l'un des directeurs sportifs de l'équipe Cofidis sur piste.