Replay du samedi 20 février 2021

Osons être heureux ...

- Mis à jour le

Christine Deiss est sophrologue à Tours...Dans cette période un peu tristounette, si on se donnait le droit d'être heureux ?

disons OUI au Bonheur...
disons OUI au Bonheur...

« osez être heureux « ce sont exactement les mots qui conviennent !

Parce qu’on n’a pas tous envie d’être heureux ?

Je crois que pour certains, l’idée du bonheur reste une idée, un objectif presque Inatteignable ou seulement pour les autres...Ils pensent qu’ils ne méritent pas d’être heureux, vous n’avez pas remarqué ? 

Oui, être heureux, c’est presque trop beau pour être vrai ? Mais ça vient de quoi cette idée ? 

Ça vient souvent d’un manque de confiance en soi, d’un manque d’estime de soi qui nous maintiennent dans l’idée qu’on est jamais assez bien, pas légitime pour le bonheur. Ces croyances, se sont construites tout au long de nos expériences de vie passées, où au cours de notre éducation, où au contact du jugement des autres. Elles sont comme des filtres qui obscurcissent la réalité. Nous tenons pour vraies ces idées, ces conceptions jusqu’à être des auto- saboteurs du bonheur qui vient à nous

Auto-saboteur de notre bonheur ?

Oui Alain parfois quand on commence à goûter au bonheur on va penser tout de suite, qu’il y’a quelque chose de louche, que ce n’est pas normal, puisqu’on s’est forgé la croyance limitante : qu’on n’a pas droit au bonheur. Alors on a peur du bonheur ! Et on va tout faire inconsciemment, pour le tenir loin de nous. 

C’est la même attitude qu’adoptent certaines personnes face au changement ?

C’est exactement ça. Elles préfèrent vivre et maintenir une situation connue, même si elle est inconfortable plutôt que de découvrir une autre situation. Autre situation qui pourrait peut-être  les rendre plus heureux !

Alors « osez être heureux » c’est adopter quelle attitude ? 

C’est faire le choix de :

-       repérer pourquoi on ne s’autorise pas à être heureux, nos limites, nos freins nos croyances 

-       laisser tout ça de côté, 

-       S’ouvrir consciemment à tous les possibles

Et quand il s’agit de tous les possibles, cela comprend aussi, celui d’être heureux.

Donc, en résumé : il faut le vouloir !

Oui, il faut OSER sortir de ses propres préjugés sur soi, sur la vie. Il faut prendre le risque d’être heureux ! Et ça par les temps qui courent, ça vaut bien un petit effort non ?

Mots clés: