Replay du samedi 17 octobre 2020

Respirez c'est le week-end

- Mis à jour le

Christine Deiss, sophrologue à Tours, nous invite à penser un peu à nous pendant ces vacances....

Du temps pour soi...
Du temps pour soi...

Aujourd’hui c’est le 1er jour des vacances, vous nous proposez une idée pour ces vacances de Toussaint, Christine ?

Et bien Alain, que l’on soit en vacances ou pas, j’ai envie ce matin de vous inviter à avoir une réflexion sur votre relation au temps ! L’objectif étant de vous offrir un merveilleux cadeau : à savoir plus de temps pour vous !!! 

Pas évident, même en vacances, de se donner du temps pour soi !
 

Oui, c’est vrai car pour ceux qui sont en congés, c’est un temps, souvent, consacré à ce qu’on n’a pas pu faire auparavant, ou pour s’occuper des enfants, des petits enfants ! Quant à ceux qui ne sont pas en congés, et bien, même le temps de récupération (bien souvent le week-end) est souvent un temps dédié à toutes ces tâches incontournables de la vie quotidienne ! Alors effectivement, le temps pour soi reste une denrée rare, qui en fait toute sa préciosité !!!

Comment faire alors pour se dégager du temps pour soi ?

D’abord, prendre conscience de la manière dont se répartissent les 24 heures d’une journée type pour vous : Combien d’heures sont consacrées au temps physiologique (nombre d’heures de sommeil, repas, toilette et soins éventuel…), temps professionnel, temps domestique (préparation des repas, vaisselle, ménage, occupation des enfants…), temps libre (pratique d’une activité de loisir, lecture, échange téléphonique avec les amis, rencontres, sorties…)

Et bien évidemment on va constater que le temps libre est très limité, voire inexistant ? 

Oui malheureusement c’est souvent le cas Alain. Alors, il va falloir faire des choix : regarder les tâches journalières qui sont importantes, nécessaires, incontournables ou ne le sont pas. La loi de Paréto (loi du temps) dit que l’essentiel prend 20% de notre temps et l’accessoire 80% de notre temps. A vous de mettre dans l’essentiel le temps pour vous !!!

Mais si on « empiète » sur le temps domestique pour dégager du temps pour soi, est-ce que, du coup, on va moins bien faire certaines tâches ? 

Le fait de rogner le temps domestique ne signifie pas que certaines tâches ne se feront plus, ou moins, cela signifie qu’elles se feront MIEUX. 

Il s’agit en fait DE DEVENIR plus efficace ! Avec un peu d’ingéniosité, d’adaptabilité, vous mesurerez combien, tout comme les aliments, l’eau, l’électricité, le temps ne doit pas être gaspillé ! 

S’offrir davantage de temps pour soi, vaut bien un temps de réflexion ?

Mots clés: