Replay du lundi 13 juillet 2020

Les artisans du spectacle se mobilisent pour les “métiers de l’ombre”

Réunis dans le collectif "Les Artisans du spectacle", producteurs, régisseurs, attachés de presse... lancent un appel à l'aide pour les "oubliés de la culture"

Les artisans du spectacle se mobilisent
Les artisans du spectacle se mobilisent © Getty - Niphon Subsri / EyeEm

Avec la crise du Coronavirus, de nombreux festivals et spectacles ont été annulés. Un coup dur pour tous les professionnels du secteur. 

Le président Emmanuel Macron a annoncé une “année blanche” en faveur des intermittents. Le collectif Les Artisans du spectacle reconnait que cela va dans le bon sens mais estime que cela n’est pas suffisent car cette mesure ne concerne pas "toute la profession". 

En effet, les producteurs, attachés de presse, régisseurs et autres travailleurs indépendants ne bénéficient pas de ce statut. 

Parmi ces travailleurs, chiffré par le collectif à 1,3 million de personnes, se trouvent, entre autres, des régisseurs, directeurs de production, décorateurs, habilleurs et maquilleurs. I 

Le collectif demande donc "une aide pour les travailleurs non-salariés" qui "serait indexée et plafonnée sur un principe similaire à l'activité partielle" et jusqu'à août 2021, une "exonération totale des charges sociales patronales" et celles des dirigeants salariés et non-salariés jusqu'en 2021. 

Le communiqué demande également une "révision des conditions d'éligibilité au fonds de soutien" et une "prolongation des droits" jusqu'à août 2021 pour les salariés en contrat court comme les cuisiniers, chauffeurs ou agents de sécurité. 

Mots clés: