Replay du jeudi 21 janvier 2021

Paul-Philippe Meyer et Weckerlin, le groupe Sternensee et la semaine du sport féminin

- Mis à jour le

Dans Rhin ùn Nüss, une émission pleine comme un œuf, avec Paul-Philippe Meyer dans Gsuntheim, le nouveau clip du groupe de Freiburg-im-Breisgau Sternensee, et la semaine du sport féminin avec Marilou Duringer-Eckert, du FC Vendenheim, qui pousse un gros coup de gueule.

France Bleu Elsass, radio rhénane
France Bleu Elsass, radio rhénane © Radio France

Paul-Philippe Meyer invité de Gsuntheim ce dimanche

Il évoque l'émission et aussi l'arrangement pour orgue de barbarie qu'il a effectué pendant le 1er confinement.

Nous revenons sur le bicentenaire de la naissance de Jean-Baptiste Weckerlin, compositeur alsacien. Nous écouterons trois extraits de ses œuvres.

L'émission Gsuntheim, à voir ce dimanche à 10h40 sur France 3 Alsace.

Extraits

  • Vincent le Baladin joue l'arrangement du Indianer Tanz de Aloyse Braun pour orgue de barbarie
  • "Maman dites-moi" de Jean-Baptiste Weckerlin avec Nathalie Rohrbach, soprano, Patrick Foesch piano
  • Pastorale pour flûte, hautbois et piano de Jean-Baptiste Weckerlin. Avec Maurizio Bignardelli, flûte, Paolo Pollastri, hautbois, Manlio Pinto, piano
  • La laitière de Trianon, opérette en 1 acte de Jean-Baptiste Weckerlin. Joan Rodgers, soprano, Yann Beuron, ténor, Jeff Cohen, piano.

Le groupe Sternensee avec Sven Heinrich

Sven Heinrich stellt uns die Band Sternensee vor, und wir schauen uns einer von den letzten Videoclip an, "nur ein Spiel". Sie kommen aus der Freiburger Gegend und wir freuen uns auf die nächsten Projekten.

Die Band : Sven Simon Heinrich (Gitarre und Gesang), Andreas Blum (Leadgitarre), Pit Kania (Drums), Matthias Link (Bass). 

La page Facebook von Sternensee.

Die Homepage von Sternensee.

La semaine du sport féminin sur France Bleu

Ùn genauer, vom Füessbàll, mìt d'r Marilou Duringer-Eckert, Präsidantin vom FC Vendenheim.

Elle s'est battue pendant des années pour la reconnaissance du football féminin, et ce n'est pas fini, les mentalités doivent encore évoluer.