Émissions Les séries France Bleu

Rythmo Latino

5min

Rythmo Latino - Harry Belafonte : Day O

Par le mardi 23 août 2016
Podcasts : iTunes RSS
Harry Belafonte
Harry Belafonte © Maxppp -

La version la plus connue est celle d’Harry Belafonte. « Day o» raconte l’histoire des dockers jamaïquains chargeant des bananes sur les bateaux. C’est pourquoi, la chanson s’appelle aussi « Banana boat song »

« Day-oh » est une chanson traditionnelle Jamaïcaine, elle est aussi connue sous le titre « Banana boat song » et c’est Harry Belafonte qui en a fait un succès international. Mais le tout premier enregistrement est celui du chanteur de Trinidad, Edric Connor en 1953.
Cette chanson est en réalité un MENTO jamaïcain, un style musical dérivé du Calypso. Le MENTO a précédé le SKA, le Steady Go, puis le Reggae. Voici une autre version de 1954 par Louise Bennett dite MISS LOU.

La chanson évoque les dockers Jamaïcains chargeant, la nuit, des régimes de bananes sur les bateaux. Et puis quand le jour arrive et que le travail est achevé, les hommes veulent que les comptes soient faits et pouvoir rentrer chez eux.
Avec cette chanson enregistré en 1954, Harry Belafonte est en tête des hits américain. il est alors surnommé « King of Calypso ». Et en 1988, coup de chance pour l’artiste, deux de ses chansons sont utilisées dans le film de Tim Burton « BEETLEJUICE ».
Cette comédie fantastique, met en scène deux jeunes mariés récemment décédés qui deviennent des fantômes et hantent leur ancienne maison.

Et de deux ! Avec Alec Baldwin, Michael Keaton et Geena Davis dans une scène tout aussi dingue qui se déroule autour d’une table ou les invités sont possédés et dansent sur notre chanson.

Harry Belafonte a toujours aimé les rythmes de la caraïbe, preuve en est en 1956, « Calypso », son troisième album sera le premier à atteindre le million d’exemplaires vendu.

Rythmo Latino, une série préparée en collaboration avec la discothèque de Radio France