Replay du mardi 25 août 2020

Saga 40 - Paris sous l'occupation : Arrestation de Pétain et procès à Paris

C’est le 26 avril 1945 que le Maréchal Pétain est arrêté à la frontière Franco-Suisse de Vallorbe. Il est conduit par le général Koenig et 150 soldats armés vers Paris.

Le procès du Maréchal Pétain
Le procès du Maréchal Pétain © Getty - Jean-Pierre CHAMPROUX / Contributeur

Un train spécial est affrété. Malgré la protection des soldats de Koenig, à Ponatarlier, des cailloux sont lancés et frappent les vitres du wagon dans lequel se trouve Pétain. Le lendemain à 6h30, le convoi arrive en région parisienne à la gare d’Igny dans l’Essonne, puis une voiture conduit Philippe Pétain au fort de Montrouge où il est incarcéré. Deux mois plus tard débute le procès relayé par des journalistes du monde entier.

Au palais de justice de Paris,  Philippe Pétain est accusé d’attentat contre la sécurité intérieure de l'État et intelligence avec l'ennemi et l’occupant allemand.

Un mois plus tard, Philippe Pétain est condamné à la peine de mort, à la dégradation nationale et à la confiscation de tous ses biens, tenant compte du grand âge de l’accusée, la haute cour de justice émet le vœu que la condamnation à mort ne soit pas exécutée. Il appartient au Général de Gaulle de commuer la peine de mort prononcée contre Philippe Pétain en une peine de détention à perpétuité. Philippe Pétain quittera Paris pour le fort du Portalet puis sur l’Ile d’Yeu.

L’écrivain François Mauriac dira du procès Pétain « c’est aussi un peu celui des Français. » 

Mots clés: