Replay du vendredi 28 août 2020

Saga 40 - Paris sous l'occupation : Fin de la Seconde Guerre Mondiale

Avril 1945, malgré la libération de Paris il y a presque un an, les Parisiens vivent toujours l’angoisse de la guerre.

Un soldat américain dans ce qu'il reste du bunker d'Adolf Hitler
Un soldat américain dans ce qu'il reste du bunker d'Adolf Hitler © Radio France - Haacker / Intermittent

Ils savent que la chute de l’Allemagne est proche d’autant que le premier mai, ils apprennent dans la presse, « France Soir, Combat, le Petit Parisien » que Adolphe Hitler s’est suicidé la veille dans son bunker de Berlin. La radio allemande annonce la nouvelle le 30 avril dans un message du haut quartier général du Führer. 

La mort d’Adolphe Hitler précipite la fin du troisième Reich, l’Allemagne capitule à deux reprises, à Reims le 7 mai 1945 puis le lendemain à Berlin en présence des Russes. Le 8 mai à Paris, les sirènes retentissent pendant 3 minutes, suivis de toutes les cloches des églises qui sonnent à la volé, pendant que des avions survolent la capitale à basse altitude.  La population envahit les grandes artères parisiennes tandis que le général de Gaulle annonce à la radio sur les champs Elysée la fin de la guerre en Europe. 

A l’annonce de la victoire dans les hauts parleurs de la ville, une fête immense s’improvise.

L’Europe débarrassée des nazis, le conflit s’éternise avec le Japon. Le 6 août et le 9 août 1945, les Américains larguent deux bombes atomiques sur les villes d’Hiroshima et Nagasaki. A Paris, la radio nationale relaie le discours du président Harry Truman.

Presque un mois plus tard, le 2 septembre 1945, le Japon capitule mettant fin à la guerre du Pacifique et au conflit le plus meurtrier de tous les temps : la Seconde Guerre Mondiale.

Mots clés: