Replay du mardi 18 août 2020

Saga 40 - Paris sous l'occupation : Paris Libéré - 1ère partie

Le vert de gris de l’uniforme allemand a disparu de la capitale.

Le Général de Gaulle à Paris
Le Général de Gaulle à Paris © Getty - Serge DE SAZO / Contributeur

C’est l’été 1944 à Paris. Le 25 août, il fait soleil en ce tout début de soirée, à l’hôtel de ville sur le perron, le général de Gaulle, comme un arc en ciel après l’orage, prononce enfin les mots tant attendus par les Parisiens depuis 1940.

Quelques heures plutôt, le Général de Gaulle est à la gare Montparnasse. Avec lui, le Général Philipe Leclerc reçoit la capitulation du commandant des forces allemandes à Paris. Leclerc pour la Radio Nationale détaillera cette journée mémorable.

Partout dans la capitale, sur les édifices, les drapeaux tricolores remplacent les croix gammées, à l’hôtel de ville, à l’assemblée nationale, à la préfecture de police, sur la tour Eiffel.

La deuxième division blindée de Leclerc conjuguée de la police parisienne, aux ordres de Vichy il y a encore une semaine sécurisent Paris. Les forces alliées sont également présentes, la quatrième division d’infanterie américaine circule dans les rues de Paris. La foule en liesse offrent du vin et du champagne aux GI qui en remerciement donnent aux Parisiens leur ration de chewing gum et de cigarettes Lucky Strike.

Mots clés: