Toutes les émissions

Mon P'Tit Coin d'Auvergne

Le samedi à 11h03

Mylène Baganas
Mylène Baganas © Radio France

Bruno BONHOURE, chanteur-ténor et directeur musical de "La Camera Delle Lacrime"

Diffusion du samedi 11 novembre 2017 Durée : 55min

BRUNO BONHOURE est chanteur ténor ainsi que le directeur musical de "la Camera Delle Lacrime"; il a choisi de mettre à l'honneur le quartier clermontois où il vit: FONTGIEVE

Bruno Bonhoure chante depuis sa plus tendre enfance, période heureuse dans la ferme familiale du nord Aveyron; à l'âge de 16 ans, il prend des cours et poursuit des études musicales à Clermont-Ferrand. Il obtient un master de musicologie et se perfectionne à l'art du chant durant 4 ans auprès de virtuoses et chanteurs professionnels; il entame ensuite une collaboration avec des artistes italiens sur des répertoires typiques de la musique médiévale, le fameux "trecento" . Il devient alors le ténor soliste de l'Ensemble "Micrologus" avec lequel il va se produire dans toute l'Europe. En 2005, il fonde, conjointement avec le metteur-en-scène khaï-dong Luong, l'Ensemble "La Camera Delle Lacrime" basée à Clermont-fd, qui présente ses créations dans les festivals les plus prestigieux, en Europe, en Amérique latine et en France, notamment à La Chaise-Dieu. Il est actuellement en résidence au "Sémaphore" de Cébazat (résidence triennale) et il réalise chaque année les "journées européennes de la Musique Ancienne" à Clermont-Fd, l'occasion de proposer des ateliers d'initiation à la musique médiévale à plus de 700 enfants de l'agglomération clermontoise. Côté discographie, il en est à son 5 ème opus : "Itinerarium ad partes orientales: Guillaume de Rubrouck", une captation à l'occasion du spectacle "La Controverse de Karakorum" dans le cadre du festival de la Fondation Royaumont (Val d'Oise). Il se produira le 25 janvier à l'Opéra de Clermont-fd et entamera une grande tournée en Australie l'été prochain avant une nouvelle aventure musicale en 2019/20 cette fois en Asie.

Il a choisi de mettre à l'honneur le quartier clermontois: Fontgiève, à deux pas du centre ville.