Replay du lundi 23 novembre 2020

Les alternatives pour des règles zéro déchet

- Mis à jour le

Les femmes et leurs règles, toute une histoire qui revient chaque mois. Les protections menstruelles jetables sont des déchets qui peuvent être remplacés. Les alternatives avec Pauline Massart de Zéro Déchet Dordogne

Les conseils de Zéro Déchet Dordogne pour des règles zéro déchet
Les conseils de Zéro Déchet Dordogne pour des règles zéro déchet - Zéro Waste France

Chaque année, plus de 2 milliards de tampons et serviettes menstruelles jetables sont jetés en France. 

Une fois jetées à la poubelle, les protections à usage unique, ainsi que leurs emballages (films protecteurs en plastique, applicateurs) seront inévitablement incinérés ou enfouis.

Les tampons et les serviettes ne sont en effet pas recyclables et représentent, avec les autres textiles sanitaires (couches, lingettes, mouchoirs jetables, etc.) 13% des ordures ménagères résiduelles, soit plus de 30 kg par an et par habitant, selon l’Ademe.

Des alternatives aux protections menstruelles classiques existent pour se rapprocher du zéro déchet. Pauline Massart, présidente de Zéro Déchet Dordogne fait le point.

De plus en plus de marques se sont développées ces dernières années pour proposer des alternatives saines et écologiques aux protections menstruelles jetables. Coupes menstruelles, serviettes et culottes lavables, les alternatives zéro déchet gagnent en popularité, pour les bénéfices à la fois environnementaux et sanitaires qu’elles présentent.  D’une durée de vie de 5 à 10 ans, les protections menstruelles réutilisables représentent une véritable solution pour réduire les déchets liés aux menstruations et plus largement, les plastiques à usage unique.

Plus d'informations sur le site de Zéro Waste France

Mots clés: