Replay du mercredi 27 mai 2020

Équitation en Dordogne, l’après confinement !

Il est possible de pratiquer l’équitation en Dordogne. État des lieux au moment du confinement.

Le centre équestre de Lirac : équitation, équitation adaptée et médiation animale
Le centre équestre de Lirac : équitation, équitation adaptée et médiation animale © Radio France - Mélanie Arbousset

On fait le point sur l’équitation en Dordogne après le confinement.

C’est une activité qui a repris depuis le 11 mai dernier. Mais c’est une activité au grand ralenti. La Dordogne compte 94 clubs d’équitation. Très souvent, des petites structures autonomes. Mais certains emplois sont concernés. Depuis le 11 mai, on a le droit de rouvrir les centres équestres, les clubs. Mais uniquement pour une pratique en extérieur. Donc les manèges ne fonctionnent pas. Faire du cheval oui, à condition d’être un pratiquant autonome. Ce qui exclut les débutants et les enfants. On vient déjà habillé et prêt, car les accès aux vestiaires sont condamnés. Vous le voyez les clubs s’entourent de plusieurs précautions sanitaires.

Alors à quand un retour à la normal et aux compétitions ?

Aucune balade en poney, aucune fête médiévale cet été qui sollicite la présence des chevaux et de leurs cavaliers. Rien avant le 15 juillet. On arrive à la saison touristique et l’on craint du côté des clubs équestres, une toute petite saison. Pas de prêts de matériels ce qui impliquerait que les touristes viennent avec leur propre équipement. Voilà qui complique les choses. Et pour les compétitions, comme les concours de saut d’obstacles, très prisés des spectateurs, rien non plus avant fin août. Si tout va bien. 

Mots clés: