Replay du jeudi 31 décembre 2020

Les souvenirs des fêtes de fin d'année de Lionel Roye

- Mis à jour le

C'est au tour de notre champion des courses longues distances, ultra-trail, et autres Iron man d’Hawaï, de nous livrer ses confidences concernant les fêtes de fin d'année. Il se souvient qu'une année, il avait dû se montrer raisonnable pour arriver à son objectif sportif du moment.

Lionel Roye athlète astérien
Lionel Roye athlète astérien © Radio France - rédaction

Dans cette série de fin d'année pour la chronique Sport en Périgord, nous avons demandé à dix personnalités du sport périgourdin, de nous raconter leur meilleur souvenir lié au réveillon de Noël, ou à celui de la Saint Sylvestre. Globalement, ont-ils accordé de l'importance à ses fêtes de fin d'année ? Ont-ils eu parfois la nécessité de certains sacrifices en raison de leurs ambitions sportives ? Ils sont dix à nous répondre.

Lionel Roye, l'astérien a parfois dû sacrifier les fêtes

Lionel Roye a choisi de nous raconter une période des fêtes de fin d'année où il a dû quelque peu se sacrifier car les échéances d'un objectif, à savoir, une qualification pour son premier Iron Man à Hawaï, étaient proches. Il fallait donc maintenir sa forme physique et ne pas faire d'excès. Mais globalement, Lionel Roye se souvient de bons souvenirs de Noël passés en famille, en Dordogne.

Son palmarès est incroyable, dont un titre mondial en triathlon dans sa catégorie.

Mots clés: