Émissions Toutes les émissions

Capitale Sport

"C'est une chance énorme de jouer. Il faut en avoir conscience", Laurent Sempéré, invité de Tribune Stade Français

Podcasts : iTunes RSS
Laurent Sempéré, talonneur du Stade Français
Laurent Sempéré, talonneur du Stade Français © stade.fr - /photo Stéphane Hamel

Pas de match cette semaine pour le Stade Français Paris et pourtant un menu de chef pour Tribune avec bien sûr, notamment la signature de Will Genia, le demi de mêlée australien, à Paris. On en parle en compagnie du Président du Stade Français Thomas Savare. Mais à ne pas manquer non plus, une très belle interview du talonneur parisien Laurent Sempéré, enfin de retour après six mois d'absence et une seconde opération d'une hernie discale. Un long tunnel sur lequel il revient au micro de France Bleu 107.1. Mais il nous parle aussi du plaisir de jouer, de rejouer au rugby.

Notre invité aujourd'hui dans Tribune Stade Français nous a ému lors du match contre Clermont, au stade Jean-Bouin, tant on sait par quels maux le talonneur est passé pour revenir au plus haut niveau. Emu lorsqu'il est allé inscrire un nouvel essai pour Paris à la 74e minute de jeu. Laurent Sempéré revient aujourd'hui sur ce long tunnel de doutes et de douleurs traversé durant six mois après une seconde opération d'une hernie discale. "Cela m'a fait évoluer", "cela m'a fait reprendre conscience des privilégiés que nous sommes . Parfois, on a tendance à l'oublier. C'est une chance énorme de jouer. Cela m'a fait reprendre la juste valeur des émotions et ce que je peux vivre avec le Stade Français" explique-t-il ainsi avec pudeur, avant d'ajouter "J'ai eu peur, pas de ne pas retrouver ma place dans le groupe, une place n'appartient à personne. Non, j'ai eu peur de ne pas rejouer au rugby durant deux longues semaines ".

"Pierre et Jérôme, des monuments pour ce club" - Laurent Sempéré

Laurent Sempéré avec qui on a aussi beaucoup parlé de l'esprit Stade Français, "être joueur du Stade Français " et de rendre un très bel hommage aux "anciens" Pierre Rabadan, Jérôme Fillol entre autres. "Pierre a fait plus de 300 matches pour ce club, je ne sais pas s'il y a d'autres joueurs qui le réaliseront un jour. Pierre et Jérôme, ce sont des monuments pour ce club. Ce sont des joueurs très importants pour chacun dans l'équipe. Ce sont des exemples. On leur est redevable ".

Quant aux ambitions du club? "Cette année, on a une opportunité de faire quelque chose. Il faut prendre conscience que ce n'est pas juste une année de plus. Il faut que l'année 2015 soit une année qui reste gravée à vie pour chacun d'entre nous ." déclare Laurent Sempéré.

Le Stade Français? "C'est marrant, on en parlait avec Antoine Burban. C'est un des seuls clubs où les joueurs ont envie de rester pour un long bail " souligne le talonneur parisien avant d'ajouter au micro de France Bleu 107.1 : "C'est vrai que quand on voit une carrière comme celle de Pierre ou Jérôme, ça donne envie. Le Stade Français, c'est un club qui donne envie de reste r ".

Prochain rendez-vous avec le Stade Français et Laurent Sempéré? La Rochelle/Stade Français, vendredi 10 avril, à 20h45, pour la 22e journée du Top14. Un match à vivre bien sûr en direct et en intégralité sur France Bleu 107.1 .

Les infos de la semaine? La prolongation de contrat pour le trois-quart Jérémy Sinzelle . Une belle nouvelle pour le Stade Français : le Toulonnais de 24 ans a prolongé de deux ans l'aventure en rose. Le jeune Matthieu de Giovanni a lui signé un contrat Espoir de deux ans avec Paris. Enfin, autre annonce : c'est la signature de Will Genia , le demi de mêlée australien. Le joueur de 27 ans, 58 sélections nationales, rajoindra Paris après la Coupe du monde de rugby avec un contrat de trois ans à la clef.

Le programme des autres équipes du Stade Français?   Car si les Pros sont au repos, les jeunes sont au boulot avec un gros match même pour les Espoirs. Actuels deuxièmes de leur poule et sur une série de neuf victoires d'affilée, les jeunes pousses parisiennes reçoivent le Castres Olympiques, 3e du classement, à six points. Coup d'envoi du match à 14 heures, dimanche, au Camp des Loges. Les U18 sont en revanche encore au repos ce week-end. Au repos également les filles du Stade Français qui ont fini la saison régulière dimanche dernier sur un match nul face à l'Union Bord de Marne, 10-10. Les Parisiennes finissent 3es ex-aequo de leur poule.