Replay du mardi 25 février 2020

Le texte de la Guerre des Gaules.

Gergovie, l'histoire sur un plateau, en compagnie d' Arnaud Pocris, directeur culturel Musée de Gergovie.

édition ancienne de la guerre des Gaules imprimée en 1755 en latin - Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie
édition ancienne de la guerre des Gaules imprimée en 1755 en latin - Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

L'édition ancienne de la guerre des Gaules, imprimée en 1755 en latin.

Le Bellum Gallicum est la seule source contemporaine traitant des événements militaires qui se sont déroulés en Gaule entre 58 et 51 avant notre ère. Cet ouvrage en huit volumes a été rédigé de la main même de César à l’exception du dernier, écrit par Hirtius, l’un de ses généraux. Il permet de suivre, année par année, le déroulement de cette guerre de conquête.

Carte des mouvements de la guerre des Gaules 52 av.J.C - Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie
Carte des mouvements de la guerre des Gaules 52 av.J.C - Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Toutefois, aucune copie antique ne nous est parvenue. Le plus vieux manuscrit conservé aujourd’hui date du IXe siècle. En 900 ans, le texte a donc probablement subi de multiples altérations liées aux difficultés de traduction et aux retranscriptions successives. S’il permet de suivre le déroulement général des opérations, le texte s’avère également peu précis. Les descriptions sont très générales et laissent une large place à l’interprétation, notamment lorsqu’il s’agit de situer un lieu avec précision.

De plus, ce texte relate avant tout le point de vue de César et de Rome. L’intervention romaine dans des affaires internes à la Gaule, ou l’agression contre des Etats souverains, sont toujours placées sous le sceau de la légalité. Les victoires sont magnifiées. Les défaites sont minimisées ou maquillées en mouvements tactiques.

Le Gaulois est alternativement présenté comme l’allié ou le vaincu magnifique, ou encore comme le perfide et cruel adversaire, selon les besoins de ce récit dont l’objet est de légitimer la guerre menée contre les Gaules et de glorifier César.

La guerre des Gaules - Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie
La guerre des Gaules - Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Ce document littéraire est donc une source essentielle pour qui s’intéresse à cette période, mais c’est aussi un témoignage ambigu qu’il est nécessaire de confronter à la réalité des découvertes archéologiques.

édition ancienne de la guerre des Gaules imprimée en 1755 en latin - Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie
édition ancienne de la guerre des Gaules imprimée en 1755 en latin - Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Textes de Marion Chastaing et Arnaud Pocris.

Pour tout savoir sur le Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie

Le Musée de Gergovie est ouvert tous les jours pendant les vacances d’hiver et du mercredi au dimanche de 11h à 18h à partir du mercredi 11 mars.

Suivez le guide, musée de Gergovie du lundi au vendredi à 6h20, 8h20 et 16h50, le samedi à 8h15 et le dimanche à 7h43 sur France Bleu Pays d'Auvergne

Mots clés: