Replay du lundi 24 février 2020

Les peuples gaulois - Les Arvernes

Gergovie l’histoire sur un plateau: les peuples gaulois et les Arvernes en compagnie de Marion Chastaing, médiatrice culturelle au Musée de Gergovie.

Monnaies des Arvernes - Musée Archéologique de la Bataille -Plateau de Gergovie
Monnaies des Arvernes - Musée Archéologique de la Bataille -Plateau de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

La Gaule conquise par César

La carte que nous avons sous les yeux présente la Gaule conquise par César et la soixantaine de peuples qui la compose, représentés par leurs monnaies.

Les noms de ces peuples nous sont connus par les textes grecs et romains et ont été conservés par certaines de nos actuelles régions et plusieurs de nos villes : les Arvernes ont donné l’Auvergne, les Pictons, le Poitou, les Bituriges le Berry, les Turons, la Touraine, les Parisii, Paris, les Rèmes Reims, les Carnutes Chartres, etc…
 

Carte des peuples et territoires des Gaules au Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie
Carte des peuples et territoires des Gaules au Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Chaque peuple développe ses propres modes et styles ornementaux. Même si des similarités existent d’un territoire à l’autre, certains décors ou façons de fabriquer les objets sont spécifiques. La céramique du bassin clermontois a, par exemple, peu de points communs avec celle des peuples voisins.  

De la même façon, chaque entité territoriale émet sa propre monnaie de façon indépendante. A partir du Ier siècle avant notre ère, les monnaies portent le nom du peuple ou des chefs au pouvoir.  Leur distribution en dehors du territoire d’origine permet de percevoir l’intensité des échanges entretenus avec les voisins.  

Chaque peuple émet sa propre monnaie - Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie
Chaque peuple émet sa propre monnaie - Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Parmi ces peuples, les Arvernes, dont le nom peut être traduit par « Ceux du pays de l’Aulnaie » en référence aux forêts d’Aulnes, sont connus anciennement par les textes.  

Une première mention les associe à la migration gauloise vers l’Italie datée des VIe ou Ve s. av. J.-C.

Ils sont évoqués lors de la seconde guerre punique pendant laquelle ils portent assistance aux Carthaginois à la fin du IIIe s. av. J.-C., puis lors de la conquête romaine de la Narbonnaise à laquelle ils s’opposent en 121 av. J.-C. Ils sont bien sûr cités de nombreuses fois à l’occasion de la guerre des Gaules au milieu du Ier s. av. J.-C.

Ce peuple important du centre de la Gaule est en compétition avec ses voisins, notamment avec les Eduens au nord, pour le contrôle de territoires et des axes commerciaux.

Monnaie des Arvernes - Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie
Monnaie des Arvernes - Musée Archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Textes de Marion Chastaing et Arnaud Pocris.

Pour tout savoir sur le Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie

Le Musée de Gergovie est ouvert tous les jours pendant les vacances d’hiver et du mercredi au dimanche de 11h à 18h à partir du mercredi 11 mars.

Suivez le guide, musée de Gergovie, du lundi au vendredi à 6h20, 8h20 et 16h50, le samedi à 8h15 et le dimanche à 7h43 sur France Bleu Pays d'Auvergne

Mots clés: