Replay du mercredi 26 février 2020

Territoire Arverne

Gergovie l’histoire sur un plateau: au cœur du musée en compagnie, Marion Chastaing, médiatrice culturelle au Musée de Gergovie.

Carte du Territoire Arverne - Musée archéologique de la Bataille de Gergovie
Carte du Territoire Arverne - Musée archéologique de la Bataille de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Territoire Arverne

Cette carte montre à quel point notre connaissance du territoire des Arvernes a progressé ces dernières années, grâce à l’archéologie. A ce jour, une dizaine d’agglomérations ouvertes et six oppida, ces villes fortifiées gauloises, sont identifiés de façon plus ou moins assurée. La concentration dans le bassin clermontois des quatre principales agglomérations, qu’elles soient fortifiées ou non, permet d’identifier ce secteur au centre du pouvoir arverne du IIIe au Ier s. av. notre ère. Les autres sites, de taille plus réduite, se situent en périphérie.

Carte du Territoire Arverne - Musée archéologique de la Bataille de Gergovie
Carte du Territoire Arverne - Musée archéologique de la Bataille de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Le territoire arverne couvre les actuels départements du Puy-de-Dôme, du Cantal et la partie ouest de la Haute-Loire.

La toponymie, c’est-à-dire l’étude les noms de lieux, permet de retrouver les anciennes frontières. Les noms formés sur les racines gauloises randa (comme dans Eygurande), broga (comme dans Brommat), ou latines, par exemple confinialis (comme dans Coffinhal), renvoient aux notions de limites. De proche en proche, ils permettent de suivre le tracé de ces frontières. Comme pour les autres peuples gaulois, les limites du territoire arverne ont été pérennisées par les découpages administratifs romains puis des diocèses médiévaux.

Le territoire Arverne - Musée archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie
Le territoire Arverne - Musée archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

La plus grande partie du territoire arverne correspond à une zone de moyenne montagne constituée de massifs granitiques anciens comme les Combrailles, le Livradois, la Margeride, et d’empilements volcaniques plus récents : les Monts Dôme, les Monts Dore, les Monts du Cantal. Ces terres peu fertiles offrent néanmoins des ressources importantes en bois et en espaces voués à l’élevage.

Les plaines de Limagnes sont plus favorables à l’agriculture, notamment la Grande Limagne caractérisée par ses « terres noires » particulièrement fertiles. Elles correspondent, en outre, aux principales zones de peuplement.
Enfin, plusieurs zones à potentiel minier semblent avoir été exploitées : pour l’or en Combrailles, et pour l’argent en Combrailles et en Margeride.

Musée archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie
Musée archéologique de la Bataille - Plateau de Gergovie © Radio France - Valérie Pocheveux

Textes de Marion Chastaing et Arnaud Pocris.

Pour tout savoir sur le Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie

Le Musée de Gergovie est ouvert tous les jours pendant les vacances d’hiver et du mercredi au dimanche de 11h à 18h à partir du mercredi 11 mars.

Suivez le guide, musée de Gergovie, du lundi au vendredi à 6h20, 8h20 et 16h50, le samedi à 8h15 et le dimanche à 7h43 sur France Bleu Pays d'Auvergne

Mots clés: