Replay du mercredi 3 mars 2021

A la préhistoire, l’homme part à la chasse et la femme garde les enfants. Vraiment ?

A la préhistoire, l’homme est à la chasse tandis que la femme garde les enfants dans une grotte. Une belle idée reçue que nous soumettons à Marylène Patou-Mathis, Directrice de recherche au CNRS et préhistorienne rattachée au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris.

Femme Neandertal
Femme Neandertal © Getty

« Dans la vision un peu romanesque, au sens fiction, de la préhistoire, on a cette répartition : les femmes sont avec les enfants dans la grotte, ou alors à la cueillette, et les hommes sont bien sûr chasseurs et tailleurs d’outils » expose la préhistorienne Marylène Patou-Mathis. Mais cette hypothèse est bien compliquée à démontrer… « Je travaille beaucoup justement sur la chasse : on peut montrer les techniques de chasse, on peut savoir quels animaux étaient tués (des bisons, des mammouths, etc), comment ils étaient capturés, mais qui, en fin de compte, tenait la sagaie ? Là, c’est très difficile ; on entre dans ce que l’on appelle de la déduction. »

Et déduction ne vaut pas preuve…

Marylène Patou-Mathis est l’auteur du livre « L’homme préhistorique est aussi une femme », paru chez Allary éditions.

Mots clés: