Replay du vendredi 22 janvier 2021

Du site de La Ferrassie, Néandertal nous pose encore bien des questions

Chercheur au CNRS et au Muséum national d'Histoire naturelle, et après ses dernières trouvailles à La Ferrassie, le paléoanthropologue Antoine Balzeau se pose encore quelques questions concernant Néandertal…

Fouilles à La Ferrassie
Fouilles à La Ferrassie - Antoine Balzeau

C’est désormais une chose entendue, qui vient d’être prouvée par une nouvelle étude sur le site de La Ferrassie, à Savignac-de-Miremont : Néandertal enterrait ses morts… Quoi d’autre, comme questions à résoudre ?

« Alors je m’en pose encore plein » avoue le paléoanthropologue Antoine Balzeau. « Evidemment, moi, j’ai envie de poursuivre ce travail sur La Ferrassie et essayer d’en extraire le plus d’informations possibles, mais aussi de contextualiser ça dans tout ce qu’on connaît de Néandertal. La difficulté, toujours, c’est de faire des comparaisons et de penser que tous les hommes ont fait exactement la même chose de tout temps. C’est nécessairement pas le cas ! Il y a une diversité de temps, d’espace, qui fait que ces hommes avaient des comportements divers. Et dans un sens, heureusement ! Alors malheureusement, parce que sinon, on ne se poserait même pas la question des sépultures, on en aurait trouvé milliers, il y en aurait partout, il n’y aurait pas de débat. Des squelettes complets, on en a une bonne trentaine, dans certains cas on arrive à montrer qu’il y a des sépultures, comme on le fait là, mais c’est bien la démonstration que, justement, ils ne faisaient pas ça tout le temps et pour tout le monde. Et c’est pour ça que mieux comprendre le site de La Ferrassie, ça va être important !... »

Mots clés: