Replay du lundi 14 septembre 2020

Le porche d'entrée de la grotte de Rouffignac, présenté par Frédéric Plassard

De nouvelles peintures pariétales ont été découvertes durant le confinement de mars 2020 dans la grotte de Rouffignac, que nous vous proposons de visiter cette semaine en la compagnie de son propriétaire Frédéric Plassard, Docteur en Préhistoire.

Le porche d'entrée de la "Grotte aux cent mammouths" de Rouffignac
Le porche d'entrée de la "Grotte aux cent mammouths" de Rouffignac © Radio France - Christophe Tastet

"C'est une entrée qui est toujours demeurée grande ouverte depuis la préhistoire, et (c'est) l'unique accès à ce réseau souterrain important : 8 km de galeries sont connues ici, avec plusieurs niveaux de couloirs." explique Frédéric Plassard. L'étage supérieur est le seul à avoir été fréquenté par les hommes préhistoriques, à différentes périodes. "Les premiers à venir là furent probablement les ours des cavernes. Leur présence dans ces couloirs a laissé des traces spectaculaires un peu partout." Traces de griffes sur les parois et bauges creusées dans les sols argileux en sont la preuve. "Ce porche d'entrée a été par ailleurs occupé par des (hommes) préhistoriques qui ne sont pas ceux dont on verra les œuvres plus loin dans la grotte. C'étaient des chasseurs-cueilleurs." Nous sommes là aux environs de 7 à 9.000 ans avant Jésus Christ, avec des hommes qui vivent sous ce porche et chassent à l'extérieur le sanglier, le cerf, le chevreuil, voire, plus étonnant pour nous, le blaireau ou la martre !

La bauge de l'ours
La bauge de l'ours - Grotte de Rouffignac
Mots clés: