Replay du lundi 24 mai 2021

Le renne : l’animal le plus chassé par l’homme au Paléolithique en Dordogne

- Mis à jour le

Chercheur au CNRS, Emmanuel Discamps poursuit des recherches visant à une meilleure compréhension des interactions entre les changements environnementaux, les groupes humains du Paléolithique et les communautés animales, dont le renne.

Troupeau de rennes
Troupeau de rennes © Getty

« Le renne, très clairement, c'est un animal assez emblématique de la préhistoire » s’enthousiasme l’archéozooloque Emmanuel Discamps, « d'ailleurs, les premiers préhistoriens ne s'y sont pas trompés parce qu'il y a une définition qui était l'âge du renne ». Durant le paléolithique, le renne, passant en troupeaux dans les vallées de l’actuel Périgord, était le gibier de prédilection des hommes préhistoriques. De nombreuses traces de ces chasses ont été retrouvées dans divers sites de Dordogne. Animal grégaire et migrateur, le renne était sans doute aussi un animal facile à chasser, et à chasser en masse… Au vu du climat de l’époque, la congélation naturelle, pour stocker la viande, était facile.

Mandibule de Renne en cours de dégagement sur le site de Combe Grenal en Dordogne (fouilles dirigées par J.-Ph. Faivre et E. Discamps)
Mandibule de Renne en cours de dégagement sur le site de Combe Grenal en Dordogne (fouilles dirigées par J.-Ph. Faivre et E. Discamps) - © Emmanuel Discamps

Cette série consacrée aux animaux de la préhistoire a été conçue avec la collaboration du Pôle d'interprétation de la Préhistoire des Eyzies, que nous remercions pour son concours.

Mots clés: