Replay du lundi 18 janvier 2021

Le site Néandertalien de La Ferrassie : un gisement majeur de la préhistoire

Paléoanthropologue, Antoine Balzeau a dirigé une équipe internationale pour une nouvelle étude du site Néandertalien de la Ferrassie, un site de référence dont il convient de rappeler l’importance…

Photographie de l’os occipital de l’enfant néandertalien La Ferrassie 8 et de quelques-unes de ses dents lors de leur découverte en 1973.
Photographie de l’os occipital de l’enfant néandertalien La Ferrassie 8 et de quelques-unes de ses dents lors de leur découverte en 1973. - Collection Antoine Balzeau

« Le site de La Ferrassie, c’est un des lieux majeurs de la préhistoire » constate le paléoanthropologue Antoine Balzeau. « Découvert à la fin du XIXe siècle, il a livré énormément de fossiles et de découvertes, parce que c’est un gisement qui est très, très grand, et qui, de 1895 à 1922, a été fouillé sur une extension gigantesque. Ils ont fouillé plus de 150 m² au sol alors qu’il y avait 7 mètres d’épaisseur de gisement. Donc c’est un volume extraordinaire, et sur tout ce volume-là, ils ont pu analyser les occupations d’Homo Sapiens, parce qu’on retrouve tout le paléolithique supérieur qui est représenté (Le Paléolithique supérieur s'étend entre environ 45 000 et 12 000 ans avant le présent, NDLR), et puis en dessous, tout en bas, un très grand niveau Néandertalien qui a livré, à cette époque-là, 6 squelettes plus ou moins complets, mais c’était la première fois qu’on identifiait autant de restes Néandertaliens au même endroit. Et c’est pour ça que ce gisement est vraiment fondamentale pour notre connaissance des Néandertaliens en général, parce qu’il est très grand, il a livré beaucoup de fossiles d’âges différents ; on a peut-être un homme et une femme, et puis on a des enfants, plus ou moins jeunes. C’est vraiment quelque chose d’exceptionnel. »

Mots clés: