Replay du lundi 26 avril 2021

Les Magdaléniens à l'honneur dans un ouvrage co-écrit par Robert Begouën

- Mis à jour le

Spécialiste de cette période du Magdalénien (moins 17.000 à moins 12.000 ans avant le Présent), et Conservateur des trois grottes du Volp, Robert Begouën revient sur l’histoire de leur découverte, lui qui vient de co-écrire un ouvrage sur l’une de ces grottes : celle d’Enlène.

Propulseur aux bouquetins affrontés 'Magdalénien - Paléolithique supérieur, grotte d'Enlène' vers 15.000 ans
Propulseur aux bouquetins affrontés 'Magdalénien - Paléolithique supérieur, grotte d'Enlène' vers 15.000 ans © Getty

« La grotte d'Enlène fait partie des trois cavernes du Volp » explique le préhistorien Robert Bégouën. « Ce sont trois cavernes qui sont à la suite l'une de l'autre et qui ont toutes été occupées par les Magdaléniens. Deux sont des grottes sanctuaires, le Tuc d'Audoubert et Les Trois-Frères, ces deux premières grottes qui furent découvertes en 1912 pour la première, et 1914 pour la seconde. Enlène, elle, était déjà découvertes depuis le début du XIXème siècle et, hélas, farfouilée par tout un essaim de chercheurs, de curieux. Et toute l'histoire de la découverte des grottes résulte d'une excursion dans cette grotte d'Enlène qui ne nous appartenait pas en 1911, initiée par mon grand-père, le comte Henri Bégouën, pour ses trois fils. Et là, il y a un coup du destin qui se passe. L'un de ses fils trouve un magnifique, une tête de propulseur, qui fait l'objet d'une publication dès la première année par mon grand-père. »

Extrêmement fragiles, les grottes des Cavernes du Volp (Ariège) ne sont pas ouvertes au public pour des raisons de conservation. 

Le livre « La grotte d’Enlène », qui est paru aux éditions « In fine », a été écrit sous la direction de Robert Begouën, en la compagnie du préhistorien Français Jean Clottes et du docteur en préhistoire Allemand Andreas Pastoors.

Mots clés: