Replay du vendredi 28 mai 2021

Les oiseaux du paléolithique en Périgord

Avec Véronique Laroulandie, chargée de recherche au CNRS et archéozoologue, remontons le temps et imaginons… Nous sommes les premiers Homo Sapiens arrivant en Dordogne, 40 à 45.000 ans avant notre ère, et nous levons les yeux vers le ciel…

Aigle royal
Aigle royal © Getty

« Vous connaissez le mammouth ? Le rhinocéros laineux ? Le renne ? » interroge l’archéozoologue Véronique Laroulandie. « Mais il y a aussi des animaux plus discrets, comme les oiseaux. »

Les vestiges osseux des oiseaux sont comparés aux ossements précédemment découverts et actuellement préservés dans des laboratoires ou dans des musées. A Domme, par exemple, sur le site de la Combe-Grenal, dans des niveaux datant d’il y a 90.000 ans avant notre ère, a été retrouvée une serre d’aigle royal. Elle présente des incisions, prouvant que l’Homme l’a désarticulée du reste de l’animal. Quel Homme ? A cette époque, il ne peut s’agit que de Neandertal…

Stries de désarticulation sur une serre d'aigle royal provenant du site de Combe-Grenal (Domme), conservée au Musée national de Préhistoire des Eyzies.
Stries de désarticulation sur une serre d'aigle royal provenant du site de Combe-Grenal (Domme), conservée au Musée national de Préhistoire des Eyzies. - © Photo P. Jugie, modifié d'après Morin et Laroulandie 2012

Cette série consacrée aux animaux de la préhistoire a été conçue avec la collaboration du Pôle d'interprétation de la Préhistoire des Eyzies, que nous remercions pour son concours.

Mots clés: