Replay du mercredi 6 janvier 2021

Les questions sur l'Homme que se pose Yves Coppens

La préhistoire de l’Homme est un vaste champ d’études, où une recherche, une nouvelle découverte, peut infléchir ce que l’on pensait savoir ou comprendre. Cela peut également amener de nouvelles questions. Quelle serait la principale à laquelle Yves Coppens aimerait trouver une réponse ?

Les questions à creuser…
Les questions à creuser… © Getty

« Ben y’en a deux ! » s’exclame le paléoanthropologue Yves Coppens. « Y’en a une qui est très théorique : je voudrais mieux comprendre le phénomène de l’évolution. Il est complexe ! Je vous ai dit que c’était l’adaptation à un milieu qui change, l’adaptation au hasard ; c’est vrai ! L’adaptation avec des essais réussis ou pas. Tout ça, on le connaît bien et on le comprend de mieux en mieux. Mais s’ajoute à cela, ce que je pensais depuis longtemps, ce que l’on appelle l’épigénétique, c’est-à-dire quelque chose qui n’est pas héréditaire et qui survient par adaptation de l’individu dans un milieu particulier, dans des conditions particulières, et qui seraient d’une certaine façon transmissibles. Ça, c’est difficile à comprendre. Mais c’est l’ensemble de cela que l’on appelle l’évolution. »

La seconde interrogation d’Yves Coppens est plus pratique, et réclame une réponse sur le terrain : trouver des fossiles correspondant à des dates clef pour découvrir à quoi ressemblaient les ancêtres communs aux chimpanzés et aux humains.

Mots clés: