Replay du mercredi 28 avril 2021

Robert Begouën se souvient de son ami : l'abbé Breuil

- Mis à jour le

Robert Begouën, Conservateur de Grottes préhistoriques et spécialiste de la période Magdalénienne, eut la grande chance d’avoir pour ami l’Abbé Breuil, bien connu en Périgord notamment pour ses travaux sur Lascaux, qu’il surnomma « La Chapelle Sixtine de la préhistoire »…

1956, l'Abbé Henri Breuil, surnommé Le Pape de la préhistoire, au centre, devant le premier crâne d'homme de Neandertal trouvé un siècle plus tôt, à Düsseldorf, Allemagne
1956, l'Abbé Henri Breuil, surnommé Le Pape de la préhistoire, au centre, devant le premier crâne d'homme de Neandertal trouvé un siècle plus tôt, à Düsseldorf, Allemagne © Getty

« D'abord, l'abbé Breuil, je l'ai toujours connu », raconte le préhistorien Robert Bégouën, « parce que bien avant ma naissance, il venait à Pujols, dans notre maison de famille, pour relever les dessins des Trois-Frères. Mon grand-père, Henri Bégouën, l'en avait tout de suite chargé, et l'abbé Breuil a commencé ses relevés en 1920. Il va commencer par le sorcier. Mais pour donner une anecdote personnelle, il venait chaque année à Pujols pour relever les dessins. Ce n'était pas toujours facile pour ma mère d'ailleurs, parce que c'était un homme au grand caractère et parfois difficile. Et nous étions cinq enfants, pas très riches, etc, et il accaparait beaucoup mon père. Mais ça a été quand même un homme absolument extraordinaire. Quand l'abbé Breuil visite, le 11 août 1919, pour la première fois, la carrière des Trois-Frères, c'est un choc pour lui, un choc émotionnel esthétique de grande ampleur. »

Le Sorcier de la grotte des Trois-Frères, relevé de l'Abbé Henri Breuil
Le Sorcier de la grotte des Trois-Frères, relevé de l'Abbé Henri Breuil - © Collection Association Louis Bégouën

Extrêmement fragiles, les grottes des Cavernes du Volp (Ariège) ne sont pas ouvertes au public pour des raisons de conservation. 

Le livre « La grotte d’Enlène », qui est paru aux éditions « In fine », a été écrit sous la direction de Robert Begouën, en la compagnie du préhistorien Français Jean Clottes et du docteur en préhistoire Allemand Andreas Pastoors.

Mots clés: