Terre Vivante

Le samedi à 7h47

Les fruits et légumes "moches" sont volontairement distribués pour limiter le gaspillage alimentaire
Les fruits et légumes "moches" sont volontairement distribués pour limiter le gaspillage alimentaire © Radio France - Nina VALETTE

Géfélépots contre le gaspillage alimentaire

Diffusion du samedi 8 février 2020 Durée : 4min

Connaissez-vous l'association grenobloise Géfélépots ?

Géfélépots, ça veut dire Groupe d'Entraide Fruits Et LEgumes POur Tous. 

Le but, c’est de récupérer les fruits et les légumes invendus des magasins bio, pour les revaloriser et les redistribuer alors qu’ils sont peu présentables : ils ne sont plus bien jolis, mais ils sont tout à fait comestibles.

Comment font-ils ?

Ils ont un local au Village Olympique, 9 place Lionel-Terray, où l’on peut aller s’approvisionner le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi. Ils redistribuent ainsi 20 tonnes de légumes et de fruits par an, c’est plutôt énorme ! La cheville ouvrière, c’est Jean-Yves Corréard, qui est à la retraite et a fondé l’association il y trois ans et demi. Un gars assez extraordinaire, ingénieur à la retraite qui vit depuis trente ans de cueillettes sauvages, des poubelles des magasins bio… Il était cadre d’entreprise et avait tout à fait les moyens de s’acheter la nourriture comme tout le monde, mais il trouve que le gaspillage de notre société est intolérable, et préfère passer par la récup’ !

L'association récupère les fruits et les légumes dans les magasins ?

En fait, l’association, qui compte une cinquantaine d’adhérents, pourrait en récupérer bien plus, mais ils ne sont pas assez nombreux pour traiter tous ces invendus. En plus de les donner et de les revendre à des sommes vraiment modiques, ils les donnent : par exemple à l’Union de Quartier. 

Et puis ils font aussi de la transformation : des jus par exemple. Jean-Yves est intarissable sur les vertus des jus de légumes et de fruits, en prévention, parce qu’ils apportent énormément de minéraux. Ce sont d’excellents antifatigue. Ils font aussi sécher les fruits dans des déshydrateurs : des bananes, des poires… délicieux évidemment.  

Pouvons-nous y aller sans être adhérent ?

Si l’on veut récupérer des invendus pour 3 fois rien, oui, au Village Olympique donc. Mais toutes les infos sont sur le site Géfélépots.fr. Et si on a envie de faire du bénévolat, ils sont à la recherche de coups de main !

Mots clés