Terre Vivante

Le samedi à 7h47

Isolation de votre maison
Isolation de votre maison © Getty

Pour isoler votre maison, chosissez la ouate de cellulose

Diffusion du samedi 29 février 2020 Durée : 4min

Vous hésitez encore à choisir des matériaux écologiques pour l’isolation,. Vous avez l'impression que la laine de verre ou la laine de roche sont moins chères. FAUX ! La ouate de cellulose est une solution très écologique et peu chère.

C’est un matériau écologique, puisqu’issu du recyclage du papier et fabriqué en France. Le papier est broyé, puis on y ajoute du sel de bore, un temps controversé mais finalement ré-autorisé, car il permet d’ignifuger la cellulose, c’est-à-dire de la rendre résistante au feu. Le sel de bore a aussi des vertus insecticides : il évite le développement des capricornes et autres insectes xylophages, et antifongiques : il prévient la formation de moisissures.

Une isolation insecticide

On utilise la ouate de cellulose depuis plusieurs décennies maintenant, et on a donc un bon retour d’expérience sur son utilisation et sa durabilité. En général, on l’utilise en insufflation dans les combles ; c’est dans cette configuration que cette solution rivalise économiquement avec les isolants “conventionnels” du bâtiment. On crée des caissons fermés sous la toiture, et on y souffle la ouate de cellulose avec une machine. On insuffle une densité importante, aux alentours de 60 kg le m³, ce qui garantit la tenue dans le temps de l’isolation et l’absence de tassement.

Et pour quel rapport qualité/prix ?

Excellent ! D’après le site Conseils thermiques, un site très intéressant sur la rénovation énergétique, réalisé par une équipe de passionnés compétents, elle est d’environ 10 à 25€/m² contre 8 à 15 €/m2 pour la laine de verre, à performance équivalente. Donc un peu plus cher, soit. 

Mais le bilan environnemental de la laine de verre n’est pas favorable : énergie grise importante pour la fabrication due à la fusion du sable ou de la roche et faible taux de recyclage. Et surtout, la laine de verre et laine de roche ne sont pas très denses et offrent un faible déphasage : c’est-à-dire que la maison se réchauffe vite ou se refroidit vite en fonction de la température extérieure. Cela donne un confort d’été considéré comme mauvais dans tous les comparatifs. Or l’isolation, il faut la penser non seulement pour le froid, mais aussi pour le chaud, car les canicules sont de plus en plus fréquentes dans nos régions, comme nous l’a rappelé l’été dernier.

La ouate de cellulose pour nous isoler du chaud

À l’inverse, la ouate de cellulose assure une performance thermique excellente en été. C’est le meilleur isolant pour le confort d’été, avec la laine de bois, mais qui est plus coûteuse : votre maison restera tempérée même par temps de canicule. Donc réfléchissez bien si vous avez des projets d’isolation, et surtout, pensez confort d’été, et pas seulement confort hivernal !

Mots clés