Terres de légende

Du lundi au vendredi à 12h30

Dolmen de la pierre de la Fée Draguignan en Provence.
Dolmen de la pierre de la Fée Draguignan en Provence. © Getty - Vincent Jary

La pierre de la fée de Draguignan

Diffusion du mardi 24 décembre 2019 Durée : 2min

Sur la route de Montferrat se dresse une table de pierre, datant de la fin du néolithique, constituée de 3 piliers en calcaire soutenant une dalle de 6 m de long qui pèse plus de 20 tonnes. C’est l’un des plus imposant dolmen de Provence et nombreuses sont les interrogations quant à sa création.

La légende prétend que cette « Pierre de la fée », est le fait de l’une des créatures magiques qui peuplaient la région en son temps. 

Esterelle, c’est le nom qu’on lui prête, facétieuse et coquette, aimait à se travestir en paysanne pour se promener parmi les cigales en jouant de la mandoline entre deux bosquets d’orangers. Succombant à son charme et à ses mélodies enchanteresses, un jeune génie du coin qui l’observait depuis un moment s’enhardit au point de lui déclarer sa flamme et de lui demander sa main. La nymphette y consentit volontiers à condition que le mariage fut célébré sur un autel formé des pierres ancestrales qui avaient dévalé la montagne de Fréjus pour s’entasser dans la gorge voisine. 

Prenant son courage à deux mains le jeune amoureux s’employa aussitôt à hisser les premiers rochers à l’endroit choisi. Avec succès tout d’abord. Mais malgré toutes ses forces et ses pouvoirs surnaturels il se trouva ensuite incapable de déplacer le lourd plateau supposé chapeauter les trois colonnes. Après maintes tentatives, épuisé et accablé il finit par renoncer et s’en retourna se morfondre dans sa garrigue. 

La fée n’était pas restée insensible aux efforts de son prétendant et elle s’en attendrit. Durant la nuit suivante elle s’en alla donc tracer autour du pesant monolithe un cercle magique d’où une immense flamme s’éleva soudain pour projeter la lourde pierre à sa place définitive. Vite fait, bien fait.

De retour au matin, le jeune esprit éberlué face à ce prodige, comprit alors que ses pouvoirs étaient bien trop modestes par rapport à ceux de sa promise et se condamna à mort pour tant de faiblesse. Esterelle dépitée, au comble de la tristesse, décida alors de rejoindre son amant dans l’au-delà après avoir confié ses pouvoirs d’amour et de fécondité à leur mausolée et pour l’éternité. 

Est-ce une résurgence de cette mémoire ? Il n’empêche qu’aujourd’hui encore, de jeunes couples viennent caresser la pierre sacrée dans l’espoir de voir exaucer leur désir d’enfants.

Moralité 

Mesdames même par jeux, ne soyez pas toujours si exigeantes avec vos soupirants, vous pourriez y perdre d’avantage que vous n’y gagneriez.