Toulouse capitale des étoiles

Samedi à 8h10

Starliner
Starliner

Les péripéties de la capsule Starliner de Boeing

Après une mise sur orbite chaotique pour son vol d’essai en automatique, la capsule Starliner de Boeing a réussi son retour sur Terre le 22 décembre en se posant sous parachutes au sein de la base de White Sands au Nouveau-Mexique.

Ce devait être une démonstration de la capacité de Boeing à transporter les astronautes de la NASA vers la Station Spatiale Internationale (ISS) dans le cadre du Commercial Crew Program de l’agence.  Mais le vol inaugural de la capsule CST-100 Starliner s’est transformé en un exercice grandeur nature de récupération d’un vaisseau touché par un imprévu technique

La capsule Starliner a décollé le 20 décembre depuis la Floride au sommet d’un lanceur Atlas V. Toute la séquence liée à ce lanceur d’United Launch Alliance (qui associe Boeing et Lockheed Martin) a été menée comme prévu.  En revanche, une fois que la capsule s’est séparée du second étage Centaur, la mise à feu de ses propres propulseurs ne s’est pas déroulée comme programmé en raison d’un problème d’horloge interne. Résultat : Starliner s’est retrouvée sur orbite en ayant trop consommé de carburant pour rejoindre l’ISS. Le rendez-vous avec la station a donc été abandonné et la mission raccourcie d’une semaine à 2 jours.

Plus d'infos sur le site de La Cité de l'Espace