Replay du samedi 1 février 2020

SPACEWAY-1, le satellite qui doit s'écarter...

Construit par Boeing et propriété de l’opérateur DirecTV, le satellite de télécommunications Spaceway-1 présente un risque d’explosion de ses batteries. Il doit donc être placé sur une orbite dite cimetière

Spaceway
Spaceway

Spaceway-1 a commencé sa carrière en 2005. Posté sur orbite géostationnaire à 36 000 km d’altitude, il relayait de la télévision haute définition pour le compte de son opérateur américain DirecTV. Conçu pour fonctionner 12 ans, cet engin de 6 tonnes a dépassé sa vie opérationnelle de 3 ans et a changé de mission : désormais il agit en relais secondaire pour des transmissions vers l’Alaska en cas de besoin. Mais un risque lié à ses batteries oblige à l’écarter de sa position géostationnaire.

Boeing et DirecTV ont expliqué que les batteries du satellite présentent un risque d’explosion si elles sont à nouveau sollicitées en raison d’une anomalie thermique survenue en décembre dernier

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Plus d'infos sur le site de La Cité de l'Espace

Mots clés: