Cancer: des chances de survie inégales en Europe

Les cas de cancer et les taux de survie en Europe

Émission 

François Hollande a dévoilé ce mardi un 3ème plan Cancer de 1 milliard et demi d'euros. En France, 150.000 personnes en meurent chaque année. Dans l’Union européenne, il tue plus d’un million et demi de personnes par an et il est diagnostiqué chez 2 millions et demi d'autres. Les Européens n'ont pas tous les mêmes chances de survie selon le pays où ils vivent.

En moyenne, selon l'OCDE, le taux de mortalité par cancer est de 211 pour 100.000 habitants. Mais il atteint 291 en Hongrie: c'est le taux le plus élevé. Viennent ensuite la Slovénie, la Slovaquie, la République tchèque. D'après l'Institut national du cancer, le taux de survie est aussi plus faible au Royaume-Uni, en Irlande et au Danemark à cause de diagnostics plutôt tardifs et des inégalités dans l’accès à certains traitements. La France elle est un tout petit peu au-dessus de la moyenne. L'Allemagne est bien classée aussi grâce à un système de soins efficace. Les Finlandais, les Suisses et les Suédois ont le plus de chances de survie.

 

Partager sur :