Les embouteillages repartent à la hausse en Europe

Embouteillages (sur l'A29)

Émission 

De plus en plus de bouchons en Europe. C'est le résultat d'une étude, publiée ce mardi 4 mars, par l'INRIX, fournisseur mondial d'informations trafic. Mais contrairement aux apparences, c'est plutôt une bonne nouvelle. Par Rosalie Lafarge.

Une bonne nouvelle, mais pas pour les conducteurs. Les embouteillages ont grimpé de 6% en moyenne, chaque trimestre l'année dernière en Europe.

Et les champions du temps perdu dans les bouchons, ce sont les Belges, avec 58 heures par an. Ils sont suivis par les Néerlandais, 44 heures en moyenne. Les Français et les Allemands sont juste derrière, avec une moyenne de 35 heures, soit, en temps cumulé, une journée et demi coincé dans la voiture.

Signe d'une reprise ?

Sur les treize pays étudiés, c'est au Portugal que ça roule le mieux : les automobilistes restent bloqués en moyenne 6 heures par an.

Pour l'INRIX, l'augmentation des bouchons, c'est le signe d'une reprise économique. Le trafic routier est un indicateur qui montre si les gens vont au travail, si les entreprises livrent des produits, et si les consommateurs dépensent.Si l'on en croit cette augmentation, la première depuis deux ans, l'Europe irait donc mieux économiquement.

Evidemment, la situation est différente selon les pays. La hausse des bouchons, est valable pour le Royaume-Uni, l'Irlande, la Suisse, le Luxembourg et l'Italie. Cinq Etats qui ont ou vont afficher une croissance positive pour 2013. Les routes sont, en revanche, plus fluides au Portugal où le chômage a atteint des sommets l'an dernier, et en Espagne, où le PIB a reculé d'1,2%.

Deux heures de moins dans les bouchons

Côté français, il y a eu un peu moins d'embouteillages en 2013 qu'en 2012. Les automobilistes ont passé en moyenne, deux heures de moins dans les bouchons.Signe d'une année incertaine, toujours selon l'INRIX. Nous avons failli entrer en récession, le chômage a continué à augmenter. Mais selon l'Insee, une timide reprise de la croissance est attendue cette année. Préparez vous donc à perdre un peu plus de temps au volant.

Partager sur :