Toutes les émissions

Tous Européens - Anja Vogel

Du lundi au vendredi à 21h

Des étudiants lors de la rentrée sur le campus de l'Esplanade à Strasbourg
Des étudiants lors de la rentrée sur le campus de l'Esplanade à Strasbourg © Maxppp -

Accès libre à l'université : une exception française en Europe

Diffusion du jeudi 26 octobre 2017 Durée : 2min

Faut-il sélectionner les étudiants pour entrer à l'université ? Dans quelques jours, la ministre de l'enseignement supérieur, Frédérique Vidal, doit apporter des précisions à ce sujet. En attendant, comment cela se passe-t-il dans d'autres pays européens ?

La ministre de l'enseignement supérieur, Frédérique Vidal, doit dévoiler dans quelques jours de nouvelles modalités d'entrée à l'université. La question de la sélection des étudiants pour intégrer la fac se pose de nouveau. Comment cela se passe-t-il dans le reste de l'Europe ?

Il semble que les pays anglo-saxons privilégient la sélection sur dossier avec une lettre de motivation et parfois même un entretien. En Autriche et en Allemagne, ce sont les notes du baccalauréat qui sont déterminantes.

Dans d'autres pays, peu importe le dossier scolaire, tout ce joue lors d'un examen d'entrée à l'université. C'est le cas en Espagne et en Suède. Mais aussi au Portugal et en Italie dans les filières les plus demandées.

En tous cas, chez nos voisins européens, sur tous les étudiants qui entrent en licence, entre 70% et 85% arrivent à la terminer en quatre ans, ou moins. Ils ne sont que 40% en France.