Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 20h02

Les cartes d'identité françaises "périmées", un casse-tête pour circuler en Europe

La durée de vie des cartes d'identité françaises est prolongée de 5 ans depuis le 1er janvier 2014, mais rien ne l'indique clairement.

Tous Européens du vendredi 14 octobre 2016

Par et

La durée de vie des cartes d'identité françaises est prolongée de 5 ans depuis le 1er janvier 2014, mais rien ne l'indique clairement. Les pays voisins ne les acceptent donc pas toujours : dans la pratique, les voyageurs hexagonaux rencontrent des difficultés. 2 pays viennent de se prononcer contre.

Les cartes d'identité françaises "périmées", un casse-tête pour circuler en Europe

Depuis le 1er janvier 2014, la durée de vie des cartes d'identité françaises est prolongée de cinq ans : au lieu de 10, elles sont valables 15 ans. Le but était de désengorger les services administratifs : une initiative heureuse qui rencontre quelques ratés. En effet, le problème, c'est que rien n'est indiqué sur ces cartes, elles restent donc apparemment périmées, et les pays voisins sont en droit de les refuser.

Deux pays viennent officiellement de prendre position contre

Il s'agit de la Norvège, non-membre de l'Union européenne, et de la Belgique. Au moins, sur place, la législation est claire, contrairement au flou artistique qui règne dans le reste de l'Union européenne. Actuellement, 18 des 28 pays membres n'ont pas encore pris position, notamment l'Allemagne, le Royaume-Uni et le Luxembourg. Les partisans de la carte périmée, eux, sont au nombre de 16 dans l'UE et aux environs. La Grèce, la Croatie et la Suisse en font partie.

Cette carte d'identité "made in France" en apparence obsolète, c'est un énorme problème pour les travailleurs transfrontaliers

Désormais, tout sera plus compliqué pour les 250.000 expatriés français qui résident chez nos voisins belges. Pour louer un appartement ou ouvrir un compte bancaire, la carte d'identité périmée sera inopérante. A défaut, il faudra présenter un passeport en règle, passeport en principe obligatoire uniquement en-dehors de l'UE. Même casse-tête au Luxembourg : citons le cas de cette dirigeante française d'une société luxembourgeoise, qui est régulièrement amenée à effectuer des paiements avec la carte bancaire de l’entreprise. Ces paiements seront désormais impossibles, car la banque luxembourgeoise ne reconnaît pas la carte d’identité, officiellement dépassée mais encore valable en France.

Autre subtilité : si vous on a délivré une carte d'identité alors que vous étiez mineur, la règle de prolongation des cinq ans ne s'applique pas

Cette disposition a engendré des situations ubuesques rapportées par le Centre européen de la Consommation. Une mère de famille a dû laisser sa fille derrière elle à l'aéroport du Luxembourg, car la carte d'identité de sa progéniture était non valide. Les employés de mairie leur avaient pourtant certifié que la prolongation de cinq ans s'appliquait. Autre mésaventure toujours à cause de cette règle : une jeune fille de 26 ans n'a pas pu embarquer depuis l'aéroport de Beauvais pour rallier Palma de Majorque. Montant du préjudice : 700 euros, à savoir le prix des billets d'avion, plus la réservation du logement, évidemment non-remboursés.

Partager sur :