Toutes les émissions Émissions

Du lundi au vendredi à 20h02

Mieux gérer les remplacements des enseignants français, pas plus absents que leurs collègues européens

L'absentéisme des enseignants n'est pas particulièrement important mais plus visible

Tous Européens du mardi 18 octobre 2016

Par

En cette veille de congés de la Toussaint, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem annonce des mesures pour améliorer le remplacement des enseignants absents. Elles propose une meilleure gestion et davantage d'informations aux familles. Les enseignants français restent mal lotis en Europe.

Mieux gérer les remplacements des enseignants français, pas plus absents que leurs collègues européens

Si l'absentéisme de nos professeurs des écoles n'est pas particulièrement important, moins que celui des belges par exemple, il est plus visible que chez d'autres fonctionnaires, d'où la nécessité de mieux les remplacer. Il n'y aura pas d'embauches supplémentaires: pour notre ministre de l'Education, la solution consiste à mieux organiser le remplacement des enseignants absents et à être plus transparent: mieux informer les familles et publier les chiffres sur les non-remplacements, actuellement 13 heures par élève et par an dans le premier degré, 29 heures dans le second.

Les enseignants français font partie des plus diplômés, mais des moins bien payés

Que ce soit en maternelle ou en primaire, un professeur des écoles gagnait avant les derniers coups de pouce 17% de moins que la moyenne des pays de l'OCDE. Les Français, quasiment les seuls à avoir obtenu un master en maternelle, arrivent loin derrière les Luxembourgeois, les Allemands, ou les Britanniques. Leur salaire est toutefois supérieur à celui des Hongrois, des Polonais, des Grecs. Dans les niveaux d'enseignements plus élevés et surtout en fin de carrière, la tendance s'inverse. L'OCDE souligne que "les systèmes performants sont aussi ceux qui offrent des salaires élevés à leurs enseignants". La Commission européenne propose d'augmenter au moins "les plus efficaces".

En nombre d'heures travaillées, les Français ne sont pas mieux lotis

Sur le papier, le temps de service d'un professeur des écoles peut sembler confortable mais il n’intègre pas le temps consacré à la préparation des cours, aux conseils aux élèves, à la correction des copies, au travail administratif. Dans de nombreux pays, au Royaume-Uni, en Finlande, en Suède, il est souvent négocié contrat par contrat, entre le directeur d’établissement et l’enseignant et peut inclure y compris les remplacements des collègues. Notamment pour les absence courtes, gros problème chez nous: en Allemagne ils sont assurés systématiquement par des collègues de l'établissement.

Partager sur :