Émissions Toutes les émissions

Tous Européens - Anja Vogel

Du lundi au vendredi à 20h02

2min

Pollution: les villes européennes multiplient les mesures pour limiter la circulation

Par le lundi 23 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
La pollution dans la vallée du Rhin visualisée sur les écrans d'Atmo Grand-Est à Schiltigheim
La pollution dans la vallée du Rhin visualisée sur les écrans d'Atmo Grand-Est à Schiltigheim © Radio France - RADIO FRANCE Marie-Thérèse Koehler

Circulation alternée, vignettes, interdiction des véhicules les plus polluants: le pic de pollution se prolonge et plusieurs villes comme Paris, Lyon ou Grenoble reconduisent voire durcissent les mesures de restriction de la circulation. A l'image de ce qui se fait chez nos voisins européens.

Toute l'Europe est concernée. Il suffit d'observer ce nouvel épisode de pollution pour se rendre compte qu'il s'étend au Nord de la France, en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, avec partout ce même phénomène de blocage des masses d'air au dessus des sols gelés, depuis Londres où le fog, ce brouillard dense et épais, a conduit à l'annulation d'une centaine de vols à l'aéroport d'Heathrow jusqu'en Pologne, en Slovénie, en République tchèque. Vous y ajoutez la pollution automobile, le chauffage au bois et les émissions dues à l'industrie et vous obtenez dans beaucoup d'agglomérations une situation catastrophique: la pollution de l'air provoque 500.000 prématurés par an dans l'Union.

Beaucoup de villes ont mis en place des mesures de restriction de la circulation

Athènes avait été la première à mettre en place la circulation alternée il y a 35 ans. Rome, Madrid, Lyon ou Paris ont suivi, mais cette mesure est souvent contournée, les automobilistes s'achètent ou louent un deuxième véhicule pour avoir plaque paire et impaire. Londres, Stockholm et Göteborg en Suède ont mis en place le péage urbain. Les Allemands ont très tôt privilégié le système des vignettes à Stuttgart, Cologne, Munich ou Berlin où elles ont permis de réduire la pollution de manière durable. Le Danemark aussi interdit les véhicules les plus polluants, Bruxelles restreint la circulation, Barcelone a quadrillé, ne permettant de rouler que sur les grands axes autour. Des mesures encore plus efficaces lorsqu'elles sont associées à la gratuité des transports en commun, décision politique.

Les pays sont obligés de trouver des solutions

Les législations européennes sont de plus en plus strictes, la dernière vise à diminuer de moitié l'impact des polluants sur la santé d'ici 2030. Et les pays sont obligés de prendre des mesures s'ils ne veulent pas être condamnée par la Cour de justice de l'Union. La France, en infraction depuis des années, a été poursuivie jusqu'à hauteur de 40 millions d'euros d'amende et astreintes journalières. Elle vient seulement de commencer à prendre le problème à bras le corps, après avoir encouragé le diesel pendant des décennies, au moment où l'UE va même imposer un filtre à certains véhicules essence.